La guerre qui oppose le Real Madrid au FC Barcelone aura-t-elle un impact sur le terrain et la politique du PSG ? Le Barça râle car David Beckham a pris le chemin de la capitale et non celui des ramblas. Dès lors, le club entraîné par Radomir Antic a décidé de mettre le paquet afin de recruter Ronaldinho. Le nouveau coach du PSG, VahidHalilhodzic, a déclaré que la star n'était pas à vendre. L'avis de Coach Vahid ne sera cependant pas le plus important dans la réflexion qui fera pencher la balance d'un côté ou de l'autre. Il faut savoir que le PSG a beaucoup de problèmes de trésorerie, cherche toujour...

La guerre qui oppose le Real Madrid au FC Barcelone aura-t-elle un impact sur le terrain et la politique du PSG ? Le Barça râle car David Beckham a pris le chemin de la capitale et non celui des ramblas. Dès lors, le club entraîné par Radomir Antic a décidé de mettre le paquet afin de recruter Ronaldinho. Le nouveau coach du PSG, VahidHalilhodzic, a déclaré que la star n'était pas à vendre. L'avis de Coach Vahid ne sera cependant pas le plus important dans la réflexion qui fera pencher la balance d'un côté ou de l'autre. Il faut savoir que le PSG a beaucoup de problèmes de trésorerie, cherche toujours un repreneur et aimerait disposer de liquidités afin de réaliser des transferts. La masse salariale serait revue à la baisse sans Ronnie et cela ne pourrait qu'intéresser l'un ou l'autre nouvel actionnaire. Ronaldinho a un plan de carrière. Il a toujours affirmé que la France devait être son tremplin vers le top européen. Même si le Barça ne militera pas en Ligue des Champions, ce club intéresse la star du PSG. Et ne vaut-il pas mieux débarquer dans un club à la peine ? Les attentes ne sont alors pas aussi élevées. Les supporters ne lui demanderont pas de conquérir le toit de l'Europe mais uniquement de briller en Espagne. Sous contrat jusqu'en 2006, Ronnie pourrait filer en Espagne pour 35 millions d'euros. A Madrid, un projet vise à engager le Brésilien afin de remplacer Figo, Beckham héritant d'une position centrale dans la ligne médiane. Les Madrilènes n'ont cependant pas toutes les cartes dans leur jeu. Il faut savoir que le joueur et le Barça ont le même équipementier : Nike. Cette virgule, c'est un atout de marque pour les Catalans. Nike fera tout afin de garder le champion du monde dans sa zone d'influence et le marché espagnol est évidemment très important. Par rapport à cela, Beckham et le Real sont soutenus par Adidas. Le PSG ne fait pas trop de commentaires mais se frotte les mains en attendant la suite des événements. Loin de tout cela, LuisFernandez doit encore régler des problèmes avec le club. Son contrat d'entraîneur prend officiellement fin le 30 juin mais reste à régler son statut de manager. A ce propos, il est lié au PSG par un contrat à période indéterminée. Il faudra le rompre et les parties concernées pourraient se retrouver devant les tribunaux. En attendant, Fernandez est devenu actionnaire du Red Star, club de Division d'Honneur, dont il sera le conseiller technique. Le but est permettre au Red Star de devenir un des meilleurs clubs formateurs de l'Hexagone. La région parisienne regorge de promesses. (P. Bilic) DADO PRSOET JéRÔME ROTHEN, de Monaco, intéressent Lyon. ALAIN PERRIN, le coach de Marseille, est sous le charme de Nakata, l'international japonais de Parme. POCHETTINO, du PSG, est cité pour deux ans à Leverkusen. MONACO a reçu, en appel, l'autorisation de jouer en L1 la saison prochaine mais ne pourra pas acquérir de nouveaux joueurs. TOULOUSE a transféré un joueur du FC Obilic : Predrag Ocokoljic, international et arrière droit. LILIAN LASLANDES avait été prêté à Bastia par Sunderland. Il restera en France et pourrait jouer à Nantes la saison prochaine. AUXERRE : le club de Guy Roux a des problèmes avec Philippe Mexès à propos d'une prolongation de contrat. Le joueur est défendu par Maître Jean-Louis Dupont, un des avocats du Standard. CHRISTIAN GOURCUFF retrouve Lorient pour la troisième fois de sa carrière. Son objectif est le même que d'habitude quand il retrouve les Merlus : monter en L1.