On ne peut vraiment pas dire que Ronaldinho fasse partie des " bêtes " du monde du foot. Le fait, qu'il ne se soit pas trop développé depuis ses débuts professionnels, lui permet de conserver tout son côté virevoltant et aussi toute la finesse de son jeu. Malgré son gabarit peu impressionnant, il rivalise dans les duels en utilisant à merveille la position du corps et l'enchaînement rapide du geste technique.
...

On ne peut vraiment pas dire que Ronaldinho fasse partie des " bêtes " du monde du foot. Le fait, qu'il ne se soit pas trop développé depuis ses débuts professionnels, lui permet de conserver tout son côté virevoltant et aussi toute la finesse de son jeu. Malgré son gabarit peu impressionnant, il rivalise dans les duels en utilisant à merveille la position du corps et l'enchaînement rapide du geste technique.Comme beaucoup d'artistes, il possède un côté individualiste qu'il doit d'ailleurs conserver. Cependant, malgré le fait qu'il aime se mettre en valeur, on peut dire qu'il prend beaucoup de plaisir à distiller des assists à ses coéquipiers. Il est d'ailleurs devenu, depuis quelque temps, un véritable spécialiste de la passe aveugle pour isoler devant le but un de ses compères. A ce moment, il conserve son visage habituel, qui fait penser qu'il éprouve une très grande de joie d'avoir le foot comme métier. Il n'impressionne certainement pas dans ce domaine et ses qualités physiques en sont en grande partie responsable. Par contre, son excellente détente et son timing lui permettent de rivaliser dans le trafic aérien avec pas mal de bons joueurs de tête. Il évite toutefois au maximum de rentrer dans le combat dans les airs, ce qui semble logique vu sa très grande maîtrise du jeu au sol.C'est bien évidemment un surdoué dans ce domaine. Tout est réalisé avec une aisance hors du commun. Outre ses dribbles et ses contrôles à l'arrêt et en mouvement, il est également impressionnant dans la conduite du ballon. Tout est réalisé à très grande vitesse et il garde toujours le regard très haut, ce qui lui permet d'analyser le positionnement de ses partenaires et de ses adversaires pour mieux les déstabiliser en servant ses équipiers.On l'a beaucoup vu côté gauche aussi bien avec Barcelone qu'en Seleçao et ce positionnement au Barça par exemple, avec Lionel Messi de l'autre côté, leur permet à tous les deux de rentrer vers l'intérieur du jeu et de revenir sur leur meilleur pied. Il est pourtant, selon moi, plus efficace dans un système à deux attaquants, en étant placé comme électron libre derrière ces deux joueurs offensifs. Il peut alors donner libre cours à sa fantastique créativité. Quand on possède un tel joueur dans une équipe, on préfère qu'il garde de la fraîcheur pour faire la différence offensivement. Toutefois, le fait de le positionner sur un flanc place le bloc en léger déséquilibre en perte de balle. Pourquoi léger ? Parce que son adversaire direct qui pourrait lui faire mal en appelant le ballon dans son dos ose rarement participer offensivement. Il préfère conserver toute son énergie pour contrer un tel artiste. Cependant, c'est dans l'axe, avec trois médians très complets, qu'il déstabilise le moins l'équipe en perte de balle.Il ne fait certainement pas partie des plus grands frappeurs de la planète foot. Par contre, pour ce qui est de maîtriser les tirs placés et enroulés, c'est un véritable artiste. Sa précision sur coup franc fait merveille et nombre de gardiens sont surpris par les trajectoires qu'il parvient à donner à ses frappes. L'intérieur du pied droit reste son arme favorite.C'est également un don fabuleux chez lui. Il maîtrise à la perfection le fait de se libérer du marquage adverse en utilisant les appels et surtout les contre-appels. Faire mine de partir vers l'avant et ensuite décrocher, et ad contrario, décrocher avant de plonger dans la profondeur, ont un effet terriblement déstabilisateur pour une défense. Son adversaire a du mal à anticiper tant il sent le jeu et qu'il devine le comportement de son opposant direct. C'est lui alors qui anticipe le comportement défensif adverse.Tout y passe dans ce domaine tant sa faculté à dribbler est innée chez lui : passements de jambes, roulettes, virgules, crochets sont une partie des gestes imprévisibles qu'il utilise pour déstabiliser son adversaire direct et pour prendre à revers les défenses les mieux organisées. Tous ces gestes sont réalisés de façon naturelle et il les réussit des deux pieds, même si le droit reste son maître atout.par etienne delangre