Sportivement, l'AS Rome vit des jours heureux, animée par un brillant capitaine, FrancescoTotti. Ses finances, en revanche, augurent d'un avenir sombre. Il y a deux semaines, l'action du club, coté en Bourse depuis mai 2000, a été suspendue, le budget de l'année passée n'ayant pas été approuvé. L'AS Rome avait déjà été inscrite en championnat par la petite porte et n'avait pu honorer ses obligations à l'égard de l'Ajax, suite au transfert du défenseur roumain Chivu, devenu, depuis, un des ténors de la Série ...

Sportivement, l'AS Rome vit des jours heureux, animée par un brillant capitaine, FrancescoTotti. Ses finances, en revanche, augurent d'un avenir sombre. Il y a deux semaines, l'action du club, coté en Bourse depuis mai 2000, a été suspendue, le budget de l'année passée n'ayant pas été approuvé. L'AS Rome avait déjà été inscrite en championnat par la petite porte et n'avait pu honorer ses obligations à l'égard de l'Ajax, suite au transfert du défenseur roumain Chivu, devenu, depuis, un des ténors de la Série A. Non seulement l'AS doit fortement augmenter le capital disponible mais aussi mieux gérer les moyens dont elle dispose. En bref, elle doit économiser et éventuellement vendre même si elle vient de prolonger le contrat de Samuel, son défenseur, jusqu'en 2008. L'AS Rome a clôturé l'année dernière avec un déficit de 104 millions d'euros. Les joueurs attendent toujours le paiement de cinq mois d'arriérés de salaires : mai, juin, août, septembre et octobre. Le seul paiement des salaires coûte quatre millions par mois au club. Franco Sensi, président-propriétaire depuis novembre 1993, ne veut pas entendre parler de la vente de ses parts, qui s'élèvent à 61 % : " Rome restera ma propriété ". Si l'AS ne parvient pas à obtenir suffisamment de liquidités, elle devra vendre une ou plusieurs de ses vedettes en janvier. Lors d'une réunion avec l'entraîneur et les joueurs, Sensi a promis de résoudre d'ici décembre les problèmes financiers du club. Il a réaffirmé sa volonté de conserver une équipe de très haut niveau. Dans un premier temps, l'AS Rome devra faire avec les moyens disponibles mais à la fin de l'année, elle verra son capital augmenté de 50 millions d'euros. (G. Foutré) COUPE D'ITALIE. Empoli et Brescia sont les seuls pensionnaires de Série A à n'avoir pas survécu au premier tour : Empoli a été défait par Venise qui est avec Palerme, tombeur de Brescia, le seul club de Série B à rester en lice. Dans les tours préliminaires, Ancône et Lecce, promus, avaient déjà trébuché. Le deuxième tour a lieu les 3 et 12 décembre. Les huit premiers du dernier championnat entrent en lice à ce moment. Venise affronte Parme, Palerme l'AS Rome. Les autres matches : Modène-Lazio, Sienne-Juventus, Sampdoria-AC Milan, Reggina-Inter, Perouse-Chievo et Bologne-Udine. LAJUVENTUS a clôturé sa saison avec un bénéfice pour la septième fois d'affilée : l'exercice 2003-2004 dégage 2,2 millions d'euros bruts, qui seront investis dans la rénovation du stade. Le Stadio delle Alpi va bientôt voir sa capacité réduite de 70.000 à 41.000 places. Cette saison, la Juventus n'a vendu que 28.000 abonnements. BUTEURS : 1. Shevchenko (AC Milan) 8 buts ; 2. Adriano (Parme) 7 ; 3. Caracciolo (Brescia), Trezeguet (Juventus), Di Vaio (Juventus), Fava (Udine) 5.