L'AS Rome va mieux : après six mois, le 4 mai pour être précis, elle a gagné en déplacement à Lecce, elle a assuré en Ligue des Champions et a confirmé en championnat contre la Fiorentina. En prenant 10 points lors des quatre dernières rencontres, le club a grimpé au classement mais a surtout gagné le droit de regarder vers le futur avec confiance. Depuis le match contre Bologne, début novembre, LucianoSpalletti a changé son dispositif : SimonePerrotta, qui jusque-là courait verticalement, le fait diagonalement actuellement et les autres médians, qui aiment tant laisser libre cours à leurs pulsions offensives, doivent avant tout cadenasser les couloirs. La défense est moins sous pression et le trio d'attaque ( MirkoVucinic- FrancescoTotti soutenus par ...

L'AS Rome va mieux : après six mois, le 4 mai pour être précis, elle a gagné en déplacement à Lecce, elle a assuré en Ligue des Champions et a confirmé en championnat contre la Fiorentina. En prenant 10 points lors des quatre dernières rencontres, le club a grimpé au classement mais a surtout gagné le droit de regarder vers le futur avec confiance. Depuis le match contre Bologne, début novembre, LucianoSpalletti a changé son dispositif : SimonePerrotta, qui jusque-là courait verticalement, le fait diagonalement actuellement et les autres médians, qui aiment tant laisser libre cours à leurs pulsions offensives, doivent avant tout cadenasser les couloirs. La défense est moins sous pression et le trio d'attaque ( MirkoVucinic- FrancescoTotti soutenus par JulioBaptista) ne joue plus le dos au but adverse. Bref, cela a marché, notamment lors du derby gagné contre la Lazio (victoire 1-0) et à Cluj (1-3). Mais si l'AS Rome recommence à amuser et à s'amuser, c'est aussi dû au retour de Totti. Il ya rien à faire : la Roma avec ou sans IlCapitano, ce n'est pas la même chose. On a beau dire qu'une équipe ne dépend pas d'un seul homme mais, avec lui, même s'il ne bouge pas encore assez sur le terrain, la remontée au classement et la quatrième place sont envisageables. A Cluj, Totti a éprouvé la joie du buteur en Ligue des Champions treize mois après son dernier but. Et cela grâce à un superbe coup franc. Le week-end précédent, à Lecce, il a donné un assist à Vucinic après avoir réussi un petit pont. Et il fut au départ de l'action amenant le deuxième but de Juan et a inscrit le numéro trois. Troisième but de la saison pour Totti, le 168e de sa carrière, qui en fait le meilleur buteur en activité du Calcio, et surtout un goal marqué grâce à une cuillère, c'est ainsi que l'on appelle en Italie le petit lob à la Panenka. Le capitaine romain est un spécialiste de ce geste, qui passionne les amateurs de spectacle. Il n'en est pas à son coup d'essai puisqu'il a déjà réussi à 13 reprises, ce truc symbole de classe. Totti inaugura sa série le 8 janvier 1995 à Bari et le dernier remontait au 22 décembre 2007 contre la Sampdoria. Parmi ses victimes, il compte des gardiens du top comme GigiBuffon, GianlucaPagluca, AngeloPeruzzi et JulioCesar. Mais celui qui lui assuré sa renommée mondiale, c'est le seul qu'il a réussi avec le maillot de l'équipe nationale, le 29 juin 2000 lors des tirs au but en demi-finale de l'Euro contre les Pays-Bas d' Edwin van der Sar. GIGI BUFFON, le gardien de la Juventus, a repris les entraînements et son retour prévu début janvier semble se confirmer. Tiago, le milieu portugais victime d'une torsion du genou gauche, devrait être opérationnel au même moment. EZEQUIEL LAVEZZI est l'idole des fans de Naples. Depuis la semaine dernière, ceux-ci peuvent télécharger gratuitement une chanson à la gloire de l'attaquant argentin interprétée par un chanteur napolitain Luca Sepe www.kisskisnapoli.it PATRICK VIEIRA, le médian de l'Inter, est aux portes d'un conflit. Victime d'une nouvelle inflammation du tendon de la jambe gauche (celle qui lui cause problème depuis un an et demi), le Français n'avait pas accepté de prendre place sur le banc contre la Juventus et n'a pas été retenu en LC. PHILIPPE MEXES, l'arrière de l'AS Rome, a retrouvé la boucle d'oreille qu'il avait perdue à l'entraînement. Le Français a multiplié les jours de recherche : le diamant vaut 18.000 euros. GENOA : la peine de quatre mois de prison infligée au président Enrico Preziosi, son fils Matteo, Stefano Capozucca, l'ex-directeur général du club ainsi qu'aux ex-dirigeants de Venise ( Franco Dal Cin et Pino Pagliara) a été confirmée en appel. Toutes ces personnes avaient été condamnées pour fraude sportive suite à la rencontre entre les deux équipes lors du championnat 2004-2005. GABY MUNDINGAYI a remporté son match dans le match face à Anthony VandenBorre : le médian de Bologne figure parmi les meilleurs alors que l'arrière de Genoa a dû se contenter (ce qui n'est pas mal) de la satisfaction et a écopé d'un carton jaune. Jean-François Gillet et Bari n'a rien pu faire contre leur bête noire, l'Albinoleffe (1-2) NICOLAS RIBAUDO