On a beaucoup parlé des femmes depuis le jeudi 26 août dernier dans l'entourage de l'AS Rome. En effet, ce soir-là, Cesare Prandelli a annoncé qu'il renonçait à son poste d'entraîneur parce qu'il préférait rester auprès de son épouse qui connaît de gros problèmes de santé. Ce choix de vie a surpris bon nombre de personnes dans un Calcio où les sentiments n'ont pas d'importance. Dans un communiqué laconique, la direction du club annonça qu'elle laissait une semaine à l'entraîneur pour bien réfléchir à sa situation. Prandelli ne tergiversa pas longtemps : il envoya immédiatement une lettre qu'il adressa non seulement à ses dirigeants mais également aux joueurs et aux supporters. Sa décision était irrévocable. Le lendemain matin, il se rendit au centre d'entraînement de Trigoria pour officialiser son départ.

Ce vendredi-là, dans l'après-midi, le club officialisait la venue de Rudi Völler, qui avait joué à la Roma de 87 à 92, avec au compteur 145 matches de championnat et 45 buts.

L'ex-sélectionneur de l'Allemagne jusqu'au dernier EURO a signé un contrat d'un an et percevra un salaire de 2,780 millions d'euros plus des primes spéciales selon que certains objectifs préfixés aient été atteints ou non. Völler s'est vu désigner Ezio Sella comme adjoint.

Entre-temps ont été rendus publics les résultats d'une enquête menée par la société qui, depuis deux ans, gère le marketing du club. Ainsi le supporter-type de la Roma serait âgé de 25 à 34 ans (la tranche la plus nombreuses : 24 %) avec une tendance vers les tranches d'âge les plus jeunes (42 % des supporters ont moins de 34 ans), son niveau d'instruction serait les moyennes supérieures, son salaire mensuel serait légèrement en dessous du revenu moyen, et on dénombre énormément d'enseignants et d'employés parmi les personnes bénéficiant d'un statut moyen supérieur et que 60,4 % d'entre eux vivent dans le Latium.

Si toutes ces données n'on pas surpris les sponsors, il y a un chiffre qui les a fait sursauter : un supporter sur deux de la Roma est une femme puisque 48 % de ceux qui soutiennent les Giallorossi, appartiennent à l'univers féminin. Sans doute personne ne s'attendait à un tel chiffre quand on sait qu'en Italie, 65 % de la population calciophile est composée d'hommes. Des autres clubs métropolitains, la Lazio se rapproche un peu de ce chiffre avec 54 % d'hommes contre plus de 60 à Milan, Juventus et l'Inter, qui a le public le plus masculin (69 %). CARLO ANCELOTTI (45 ans) a prolongé d'un an le contrat le liant à Milan, club qu'il a rejoint en novembre 2001 en remplacement de Fatih Terim. Le nouveau bail de l'entraîneur porte jusqu'en juin 2007. CLARENCE SEEDORF, le médian néerlandais, a également rempilé à l'AC : il a signé jusqu'en juin 2008. MASSIMO MACCARONE est rentré en Italie : l'attaquant, qui appartient à Middlesbrough, a été prêté pour une saison à Parme. MARTIN JORGENSEN (28 ans), le médian international danois de l'Udinese, appartient en copropriété avec la Fiorentina jusqu'en 2007. FABIO CANNAVARO a signé un contrat de quatre ans avec la Juventus qui, en échange, a cédé Fabian Carini, le gardien du Standard, à l'Inter. PHILIPPE MEXES, le défenseur français de la Roma, a été suspendu pour six semaines à partir du 12 septembre par la commission de conciliation de la FIFA, qui a statué sur les modalités de son transfert. FRANCESCOTOTTI, qui a purgé sa suspension de trois matches avec l'équipe nationale, ne jouera pas contre la Moldavie ce mercredi : il s'est procuré une entorse à la cheville droite. LA SQUADRA a remporté son premier qualificatif pour la Coupe du Monde grâce à des buts du jeune talent de la Roma, DanieleDe Rossi (4e) et de Luca Toni (80e), l'attaquant de Palerme monté au jeu à la 74e. John Carew, ex-Rome, avait ouvert la marque pour les Norvégiens après 45 secondes de jeu.

On a beaucoup parlé des femmes depuis le jeudi 26 août dernier dans l'entourage de l'AS Rome. En effet, ce soir-là, Cesare Prandelli a annoncé qu'il renonçait à son poste d'entraîneur parce qu'il préférait rester auprès de son épouse qui connaît de gros problèmes de santé. Ce choix de vie a surpris bon nombre de personnes dans un Calcio où les sentiments n'ont pas d'importance. Dans un communiqué laconique, la direction du club annonça qu'elle laissait une semaine à l'entraîneur pour bien réfléchir à sa situation. Prandelli ne tergiversa pas longtemps : il envoya immédiatement une lettre qu'il adressa non seulement à ses dirigeants mais également aux joueurs et aux supporters. Sa décision était irrévocable. Le lendemain matin, il se rendit au centre d'entraînement de Trigoria pour officialiser son départ. Ce vendredi-là, dans l'après-midi, le club officialisait la venue de Rudi Völler, qui avait joué à la Roma de 87 à 92, avec au compteur 145 matches de championnat et 45 buts. L'ex-sélectionneur de l'Allemagne jusqu'au dernier EURO a signé un contrat d'un an et percevra un salaire de 2,780 millions d'euros plus des primes spéciales selon que certains objectifs préfixés aient été atteints ou non. Völler s'est vu désigner Ezio Sella comme adjoint. Entre-temps ont été rendus publics les résultats d'une enquête menée par la société qui, depuis deux ans, gère le marketing du club. Ainsi le supporter-type de la Roma serait âgé de 25 à 34 ans (la tranche la plus nombreuses : 24 %) avec une tendance vers les tranches d'âge les plus jeunes (42 % des supporters ont moins de 34 ans), son niveau d'instruction serait les moyennes supérieures, son salaire mensuel serait légèrement en dessous du revenu moyen, et on dénombre énormément d'enseignants et d'employés parmi les personnes bénéficiant d'un statut moyen supérieur et que 60,4 % d'entre eux vivent dans le Latium. Si toutes ces données n'on pas surpris les sponsors, il y a un chiffre qui les a fait sursauter : un supporter sur deux de la Roma est une femme puisque 48 % de ceux qui soutiennent les Giallorossi, appartiennent à l'univers féminin. Sans doute personne ne s'attendait à un tel chiffre quand on sait qu'en Italie, 65 % de la population calciophile est composée d'hommes. Des autres clubs métropolitains, la Lazio se rapproche un peu de ce chiffre avec 54 % d'hommes contre plus de 60 à Milan, Juventus et l'Inter, qui a le public le plus masculin (69 %). CARLO ANCELOTTI (45 ans) a prolongé d'un an le contrat le liant à Milan, club qu'il a rejoint en novembre 2001 en remplacement de Fatih Terim. Le nouveau bail de l'entraîneur porte jusqu'en juin 2007. CLARENCE SEEDORF, le médian néerlandais, a également rempilé à l'AC : il a signé jusqu'en juin 2008. MASSIMO MACCARONE est rentré en Italie : l'attaquant, qui appartient à Middlesbrough, a été prêté pour une saison à Parme. MARTIN JORGENSEN (28 ans), le médian international danois de l'Udinese, appartient en copropriété avec la Fiorentina jusqu'en 2007. FABIO CANNAVARO a signé un contrat de quatre ans avec la Juventus qui, en échange, a cédé Fabian Carini, le gardien du Standard, à l'Inter. PHILIPPE MEXES, le défenseur français de la Roma, a été suspendu pour six semaines à partir du 12 septembre par la commission de conciliation de la FIFA, qui a statué sur les modalités de son transfert. FRANCESCOTOTTI, qui a purgé sa suspension de trois matches avec l'équipe nationale, ne jouera pas contre la Moldavie ce mercredi : il s'est procuré une entorse à la cheville droite. LA SQUADRA a remporté son premier qualificatif pour la Coupe du Monde grâce à des buts du jeune talent de la Roma, DanieleDe Rossi (4e) et de Luca Toni (80e), l'attaquant de Palerme monté au jeu à la 74e. John Carew, ex-Rome, avait ouvert la marque pour les Norvégiens après 45 secondes de jeu.