R oland Duchâtelet, le président de Saint-Trond, a organisé une conférence de presse pour expliquer que la proposition de Roger Vanden Stock de réduire la D1 à 14 clubs n'avait pas de sens. Pour étayer ses dires, il se base sur une étude qu'il a commandée auprès d'experts de l'université d'Anvers. Mais cette étude dit tout et son inverse et on peut s'étonner des lacunes dont elle est truffée.
...

R oland Duchâtelet, le président de Saint-Trond, a organisé une conférence de presse pour expliquer que la proposition de Roger Vanden Stock de réduire la D1 à 14 clubs n'avait pas de sens. Pour étayer ses dires, il se base sur une étude qu'il a commandée auprès d'experts de l'université d'Anvers. Mais cette étude dit tout et son inverse et on peut s'étonner des lacunes dont elle est truffée. Une simulation du championnat à 14 pour la saison dernière a été faite. On n'a pas tenu compte des matches disputés par les quatre derniers (Brussels, Beveren, Ostende et Mons). On constate que le nombre de victoires diminue (2 % en moins pour Anderlecht, 10 % pour Charleroi). " Or seules les victoires amènent les gens au stade ", dit Duchâtelet. Il oublie qu'à 14 ou à 18, la moyenne de points distribués est exactement la même. Il constate aussi que les nations qui ont réduit le nombre d'équipes dans leur D1 (Autriche et Suisse à 10 équipes ; Ecosse et Danemark à 12) ont moins de représentants européens que la Belgique, à l'exception de l'Ecosse. Le président trudonnaire en conclut que " la réduction n'améliore pas le niveau ". Les exemples hongrois (de 18 à 12 équipes) ou slovaques (16 à 12) indiquent une baisse de fréquentation des stades. Mais Duchâtelet oublie de prendre en compte d'autres facteurs comme la baisse de niveau régulière du foot hongrois et l'appauvrissement du foot slovaque depuis que la Tchécoslovaquie s'est scindée en deux. " La réduction du nombre de clubs entraînerait moins de spectateurs, donc une réduction des budgets ", assure Duchâtelet. Et là encore, il manque de rigueur puisqu'une réduction permettrait aux clubs d'augmenter les rentrées du contrat télé et de mieux partager le potentiel de sponsors qui existe en Belgique. Rappelons que la réduction naturelle du nombre de clubs grâce aux fusions, disparitions, refus de licence est inscrite dans les règlements... Beveren a finalement battu Zulte Waregem 2-1 et Zezeto s'envoie en l'air.Frank De Bleeckere n'a pas admis le strip-tease d'Igor De Camargo après avoir marqué contre Genk.Anderlecht encaisse trop, on l'a encore vu à Lokeren : 2-2 et Lamine Traoré a mal.François Sterchele : la preuve qu'on peut scorer en D1 en venant de D3 (Oud-Heverlee).Chaussée de Lisp, on a tout essayé pour que ça rigole un peu plus dans l'équipe.G. LASSOIEFILIPPO GAONE Pietro Allatta et moi, on est resté fâchés un bon moment. Mais quand on le sort par la porte, il revient par la fenêtre. (La DH/Les Sports)