Quelle est la pertinence de ce tirage à partir du moment où on sait que les Diables évolueront avec la Russie, le Danemark et la Finlande ou le Pays de Galles ?
...

Quelle est la pertinence de ce tirage à partir du moment où on sait que les Diables évolueront avec la Russie, le Danemark et la Finlande ou le Pays de Galles ? Il faut poser la question à l'UEFA ! On savait que le fait de ne pas disposer de stade allait compliquer la situation. Mais je ne pensais pas que ce serait aussi problématique, surtout quand on sait que les barrages n'auront lieu qu'en mars et que l'UEFA s'autorise le droit de procéder à des aménagements après le tirage ! Dans notre groupe, la situation est plus claire. On sait qu'on jouera deux fois à Saint-Pétersbourg, le stade où nous avons enregistré la défaite qui nous restera éternellement en travers de la gorge ( contre la France, ndlr). La Russie, c'est un pays compliqué pour les formalités administratives (visa,...). N'oublions pas que ce sera aussi compliqué après la phase de groupes. Plusieurs scénarios sont possibles : l'élimination, la 1ere place, la 2e ou encore celle de meilleur 3e ! Planifier ce tournoi quand vous êtes journaliste ou supporter est un vrai casse-tête. Le cas de la France, versée dans le pot 2 et certaine d'affronter une grosse nation, est aussi particulier... Oui, le Portugal (champion d'Europe) est dans le pot 3 alors que la France (championne du monde et vice-championne d'Europe) est dans le pot 2, tout comme la Croatie (vice-championne du monde) ! Kevin de Bruyne a eu des mots très durs envers ce règlement. Les règles étaient connues, j'en avais déjà parlé mais, concrètement, on ne se rendait pas compte des aboutissements. Ce qui est gênant, c'est le changement constant de critères. Une fois, c'est le classement FIFA. Puis celui de l'UEFA quand c'est un EURO. Une autre fois, ce sont les résultats des dernières années. Ici, on remplit des cases. Et donc, c'est plus un placement de pays qu'un tirage au sort. C'est la conséquence de ce qu'a voulu l'UEFA : intéresser un maximum de pays en augmentant le nombre d'organisateurs et de pays présents. Car ces pays votent ensuite pour désigner le président. C'est la même logique qui guide la FIFA avec le Mondial et le nombre de qualifiés. Problème : les organisateurs n'avaient pas prévu que l'Ukraine ne puisse pas jouer contre la Russie. Heureusement que la Belgique s'entend bien avec les Pays-Bas ! Personnellement, j'aurais voulu qu'un pays n'affronte pas une nation qu'il a déjà rencontrée en groupe Mais cela aurait rendu le système impossible..