Certains ont appelé ça l'effet Guardiola. La réussite du coach catalan, sorti de l'équipe réserve de son club de toujours pour être bombardé à la tête de l'équipe fanion du Barça, a fait des émules. Du côté de Milanello, d'ailleurs, on y croit toujours, malgré la transition ratée de Filippo Inzaghi entre les jeunes du Diavolo et le noyau pro.
...