Forces et faiblesses

Seraing doit son retour dans le foot professionnel aux problèmes financiers de Roulers et Virton, qui n'ont pas obtenu leur licence. Les Métallos, troisièmes en D1 Amateurs quand le championnat a été stoppé, ont donc été promus sur tapis vert. Cette montée a donné un coup de boost au partenariat avec le FC Metz, qui voit une bonne occasion de faire progresser chez nous quelques joueurs pas encore tout à fait prêts pour la Ligue 1.
...

Seraing doit son retour dans le foot professionnel aux problèmes financiers de Roulers et Virton, qui n'ont pas obtenu leur licence. Les Métallos, troisièmes en D1 Amateurs quand le championnat a été stoppé, ont donc été promus sur tapis vert. Cette montée a donné un coup de boost au partenariat avec le FC Metz, qui voit une bonne occasion de faire progresser chez nous quelques joueurs pas encore tout à fait prêts pour la Ligue 1. Six Messins ont débarqué en une seule journée. Et certains ont déjà un beau petit parcours, comme le gardien Guillaume Dietsch, jeune international français depuis plusieurs saisons. Même chose pour le défenseur Yann Godart. Aboubakar Lô et Amadou Dia Ndiaye, eux, ont joué des matches en Ligue des Champions africaine. Aucun joueur de Metz n'a été imposé, tout s'est fait en concertation avec le staff, selon les profils manquants. Un staff qui se réjouit aussi des arrivées de Gaël Kakudji, qui a été aux portes de l'équipe A de l'Antwerp, et Antoine Bernier, qui sort d'une belle campagne en Europa League avec Dudelange. Il faudra maintenant voir comment tous ces joueurs vont vivre leur découverte collective de la D1B. L'objectif en début de saison dernière était de monter en D1B, éventuellement via le tour final. À l'automne 2019, on n'y croyait plus après une série catastrophique (quatre points sur 24). L'arrivée du duo Emilio Ferrera - Marc Grosjean a permis de prendre un nouveau départ. Il n'a fallu que quelques jours pour que les joueurs de Seraing insistent, déjà, sur le côté méticuleux et les exigences tactiques de leurs nouveaux coaches. La direction clame qu'elle vise très haut. À terme, l'objectif est de ramener Seraing au plus haut niveau de notre foot. Mais il est illusoire d'y penser déjà dans les prochains mois. Il reste pas mal de boulot extra-sportif pour refaire de Seraing un club de l'élite. Et donc, dans un premier temps, tout le monde là-bas se réjouirait d'un maintien à la fin de la prochaine saison.Antoine Bernier & Gaël Kakudji (R Antwerp FC), Guillaume Dietsch, Yann Godart, Sami Lahssaini, Ababacar Lô, Georges Mikautadze & Amadou Ndiaye (FC Metz, Fra), Francesco D'Onofrio (KSK Lierse Kempenzonen). Aladin Bizimana (FC Herstal), Warsama Hasan ( ? ), Tom Jurdan (RRC Stockay-Warfusée), Axel Leers ( ? ), Elvis Mehanovic ( ? ), Raouf Mroivili ( ? ). L'histoire de ce gardien est un parcours de montagnes russes. Quand il s'est occasionné une blessure horrible avec Sochaux, on a cru à une fin de carrière. Il s'est battu comme un fou et a refait surface avec Mouscron. Là-bas, c'est l'éclosion de Jean Butez qui l'a obligé à quitter, peut-être définitivement, la première division nationale. On retiendra qu'il a le plus souvent évolué dans des clubs qui se battaient pour éviter la culbute. Mais dans tous les cas, il était un patron du vestiaire. Un vrai leader.