Giovanni Reyna, aujourd'hui 17 ans, n'en a que neuf quand son grand frère Jack décède d'un cancer. Le lendemain du drame, il adresse ces mots à sa mère Danielle Egan, ancienne joueuse pro : " Je ne serai jamais un tout grand footballeur parce que Jack m'apprenait tout. " C'est ce que la mère a confié un jour...

Giovanni Reyna, aujourd'hui 17 ans, n'en a que neuf quand son grand frère Jack décède d'un cancer. Le lendemain du drame, il adresse ces mots à sa mère Danielle Egan, ancienne joueuse pro : " Je ne serai jamais un tout grand footballeur parce que Jack m'apprenait tout. " C'est ce que la mère a confié un jour à Sports Illustrated. Aujourd'hui, on sait que le fils de l'ancien international américain Claudio (Leverkusen, Wolfsburg, Man City) s'est trompé dans sa prédiction. En 2019, il quitte la New York City FC Academy pour signer un contrat de deux saisons à Dortmund. Entre-temps, Lucien Favre comprend qu'il tient une pépite. Le coach suisse le fait monter dans le noyau A dès l'hiver dernier. Avec ce commentaire : " Giovanni lit très bien le jeu et il est supérieurement intelligent. " À17 ans et 325 jours, il bat déjà un record, qui appartenait à Kai Havertz : il devient en effet le plus jeune joueur de Bundesliga à distiller trois assists dans le même match (4-0 contre Fribourg) depuis l'instauration du classement des passes décisives en 1988. Dans cette rencontre, son ratio de passes réussies est de 89%. " Claudio Reyna a un plan de carrière très clair pour son fils ", explique Michael Zorc, directeur sportif du Borussia, dans les colonnes du Frankfurter Allgemeine Zeitung. Le père, ex-capitaine de l'équipe nationale US, est aujourd'hui directeur sportif du FC Austin. Marca assure que le Real Madrid suit de près l'évolution du jeune prodige. Et Jürgen Klopp n'est pas insensible non plus à la nouvelle attraction fatale.