Une fois installé au volant, la route qui mène de Charleroi à Gand est loin d'arborer des allures de promenade. Des autoroutes en série, parsemées de leur lot d'embouteillages si l'heure du voyage est inappropriée, entre le ring de la capitale et les éternels bouchons de la E40. C'est comme si le réseau routier national avait voulu ébaucher une métaphore du parcours du combattant qui attend les Zèbres désireux de franchir un palier sous les lumières ultra-modernes de la Ghelamco Arena.
...