La saison dernière, avec ses 16 buts (dont le plus rapide de l'histoire de la Liga après 7,42 secondes de jeu), JosebaLlorente a fait figure de révélation dans la modeste équipe de Valladolid. Il n'est pourtant plus tout jeune, puisqu'il a déjà 28 ans, mais aux yeux du grand public, il demeure un illustre inconnu. " Ce manque de notoriété ne m'affecte pas ", affirme-t-il. " Je trouve même que c'est normal : si j'avais inscrit une quinzaine de buts pendant trois ou quatre saisons d'affilée, les gens me connaîtraient, mais avant Valladolid, j'avais passé deux saisons à Eibar en D2. "
...

La saison dernière, avec ses 16 buts (dont le plus rapide de l'histoire de la Liga après 7,42 secondes de jeu), JosebaLlorente a fait figure de révélation dans la modeste équipe de Valladolid. Il n'est pourtant plus tout jeune, puisqu'il a déjà 28 ans, mais aux yeux du grand public, il demeure un illustre inconnu. " Ce manque de notoriété ne m'affecte pas ", affirme-t-il. " Je trouve même que c'est normal : si j'avais inscrit une quinzaine de buts pendant trois ou quatre saisons d'affilée, les gens me connaîtraient, mais avant Valladolid, j'avais passé deux saisons à Eibar en D2. " Basque d'origine, il est parfois pris pour un ancien joueur de l'Athletic Bilbao (on le confond fréquemment avec son homonyme FernandoLlorente) alors qu'en réalité il a fait toutes ses classes à la Real Sociedad. Cet été, il a été transféré pour cinq millions à Villarreal, qui débute ce soir la Ligue des Champions à Old Trafford. " C'est le seul club qui s'est réellement intéressé à moi ", poursuit-il. " Sans avoir le prestige ni le palmarès du Real Madrid ou du FC Barcelone, c'est l'une des très bonnes équipes de la Liga. Pour preuve : elle est vice-championne et jouera la C1. Je n'ai pas hésité très longtemps : je pense que le moment de franchir le pas était idéal pour moi. Je sors d'une saison où tout m'a réussi, je pouvais donc placer la barre plus haut. J'ai inscrit beaucoup de buts en D2, mais il faut le faire en D1 pour savoir où se situent ses limites. " Particularité : Llorente a commencé à jouer... sur la plage ! " Il y a 20 ans, certaines communes du Pays Basque ne possédaient pas de terrains. En revanche, sur les plages de Donosti ou de Hondarribia, on jouait énormément. " Llorente n'a pas seulement pratiqué le football, il était un sportif éclectique. " Quand j'étais gamin, je faisais du football le samedi matin, de la pelote basque le samedi après-midi et du cross le dimanche matin. Vers 15 ans, la Real Sociedad m'a conseillé de choisir. J'ai trouvé ma voie lorsque j'ai inscrit 35 buts en une saison. Pourtant, tout n'a pas été simple : j'ai parfois pleuré parce que les copains se moquaient sans cesse de ma morphologie très frêle. "RECORD : grâce à sa victoire sur l'Arménie (4-0, deux buts de DavidVilla, les autres pour Capdevila et Senna), l'Espagne est invaincue depuis 37 matches en éliminatoires de la Coupe du Monde. Un record (l'Allemagne est bloquée à 36). La dernière défaite remonte au 31 mars 1993, 1-0 au Danemark. PEP GUARDIOLA a mal entamé son mandat à la tête du FC Barcelone : un point sur six. ThierryHenry n'avait pas été retenu pour affronter Santander samedi, au contraire du jeune SergioBusquets, le fils de l'ancien gardien CarlosBusquets, qui a joué son premier match. MéméTchité était titulaire au Racing. DAVID SILVA (22 ans), la petite perle des Canaries qui a brillé à l'Euro 2008 et sous le maillot de Valence, s'est malgré tout résolu à passer sur le billard. Il a été opéré à la cheville gauche, hier à Barcelone. Son indisponibilité est évaluée à trois mois. IKER CASILLAS (26 ans) a été fait citoyen d'honneur de la ville de Móstoles, dont il est originaire. MANUEL PELLEGRINI (54 ans), le coach chilien de Villarreal, a dû rentrer dare-dare au pays en raison de la maladie d'un proche et n'a pu coacher son équipe contre le Deportivo, dimanche passé. PRIMES : RamonCalderon, le président du Real Madrid, a promis une prime de 350.000 euros s'ils remportaient le titre et 530.000 s'ils remportaient la Ligue des Champions. 1 million pour le doublé. L'an passé, elle était de 900.000 pour le triplé titre-Coupe-Ligue des Champions (seul le titre a été remporté). DANIEL DEVOS