L'affiche de la finale de la Coupe de Belgique était totalement inédite entre la révélation de la saison entraînée par le coach de l'année et une équipe de Mouscron qui a vécu une saison très chahutée.
...

L'affiche de la finale de la Coupe de Belgique était totalement inédite entre la révélation de la saison entraînée par le coach de l'année et une équipe de Mouscron qui a vécu une saison très chahutée. Gil Vandenbrouck, qui a bien redressé la barre durant le deuxième tour, avait choisi d'opposer un 4-4-2 au 4-5-1 de Francky Dury. Cela n'a pas suffi au niveau du résultat puisque Zulte Waregem s'est imposé par 2 buts à 1. Le système appliqué par les vainqueurs qui tout au long de la saison leur a permis d'être performants aussi bien en championnat qu'en coupe. Le 4-5-1 avec SalouIbrahim, le nouveau transfert brugeois, comme attaquant pivot, avec Tony Sergeant en soutien qui s'infiltre très bien de la deuxième ligne. La présence de deux joueurs de flanc avec Tim Matthijs à droite qui évolue plus haut au départ que son alter ego de l'autre flanc, Stijn Meert, qui, lui, vient de plus loin pour utiliser au mieux sa capacité de course sur 30-40 mètres. Pour le reste, on note la présence de deux demis récupérateurs et d'un quatre défensif en ligne devant Peter Merlier. Point important : le système mis en place par Mouscron a bien fonctionné et Zulte Waregem a profité de deux phases arrêtées pour asseoir son succès. Dans le jeu, les Flandriens n'ont pas été dangereux. Le deuxième but inscrit à la dernière minute par Matthijs sur coup franc n'aurait jamais dû exister si Jean-Félix Dorothée n'avait pas fait preuve de nonchalance sur la passe en retrait vers son gardien précédant la rentrée en touche avant le coup franc fatal. De plus, Patrice Luzi n'est pas blanc comme neige sur le tir victorieux de Matthijs : il s'avance au moment du botté et se fait proprement lobé par le shoot du Flandrien. Plusieurs erreurs sont à remarquer sur cette phase : positionnement trop bas des 3 joueurs au marquage des 3 joueurs présents en finition, 3 hommes dans le mur (inutile sur ce type de phases), Patrice Noukeu (probablement désigné au marquage d'Ibrahim mais qui ne vient pas sur cette phase car blessé légèrement sur l'action qui amène la faute), aurait pu aider ses trois équipiers dans le trafic aérien. De plus, c'est Stefaan Leleu, l'homme de Marcin Zewlakow (qui n'a pas de véritable réflexe défensif), qui inscrit le but de la tête. On remarque également que aussi bien Sergeant, Leleu et Tjörven De Brul parviennent à anticiper tous les 3 et à passer devant leur adversaire direct respectif ! Mouscron a été battu sur sa mauvaise gestion des coups de pied arrêtés et c'est Zulte Waregem qui décroche un ticket européen pour sa première saison en D1 ! etienne delangre