Friedhelm Funkel (51 ans) vient de signer un record d'Allemagne. Il est le premier entraîneur à avoir promu une formation en Bundesliga à cinq reprises. Il y était parvenu deux fois avec le Bayer Uerdingen, puis avec le MSV Duisburg et le FC Cologne. Maintenant, c'est au tour de l'Eintracht Francfort.
...

Friedhelm Funkel (51 ans) vient de signer un record d'Allemagne. Il est le premier entraîneur à avoir promu une formation en Bundesliga à cinq reprises. Il y était parvenu deux fois avec le Bayer Uerdingen, puis avec le MSV Duisburg et le FC Cologne. Maintenant, c'est au tour de l'Eintracht Francfort. Die Welt lui a demandé sa recette. " Il n'y en a pas ", a rétorqué Funkel. " Il faut un très bon groupe. Une promotion est le résultat de la bonne collaboration entre le staff des entraîneurs et le groupe des joueurs, rien de plus. Même Ottmar Hitzfeld n'aurait pu permettre à Hansa Rostock de jouer le titre. Un entraîneur dépend de la qualité des joueurs mis à sa disposition ". La promotion de l'Eintracht Francfort est quand même un petit miracle pour Funkel, entraîneur depuis 14 ans, car le club s'illustre surtout par sa mauvaise gestion et de nombreux scandales, depuis quelques années. Mais Funkel, un homme très serein, a réussi à transmettre sa méthode au président Peter Fischer. Concrètement, il mise sur de jeunes joueurs enthousiastes et ambitieux. Il préfère de loin travailler avec des germanophones et met l'accent sur la modestie, la solidarité et le bagage technique. Il a aussi instauré un système de primes égales. Chaque joueur a reçu 25.000 euros suite à la montée. " Pour le moment, rien ne m'inquiète mais il ne faut pas que la situation se tende. Les joueurs doivent comprendre que les critiques doivent rester entre nous. Le premier qui contreviendra à cette règle sera renvoyé. Je vois les choses assez simplement ". Les principes sont limpides : tolérance et respect. Il y a deux ans, Funkel avait été critiqué pour son Déprime-football au FC Cologne. A Francfort, il opte résolument pour l'attaque, ce qui lui a réussi. Au Nouvel An, l'équipe n'était nulle part mais a signé le meilleur tour de 2e Bundesliga en prenant 36 points, pour arracher la troisième place au nez et à la barbe de Munich 1860. Le club a déjà présenté ses nouveaux footballeurs. Christoph Preuss (23 ans, jusqu'en 2009), un médian du VfL Bochum, Christoph Spycher (27 ans, jusqu'en 2007), un défenseur des Grasshoppers Zurich et Francisco Copado (30 ans, jusqu'en 2008), un avant d'Unterchaching, doivent assurer le maintien du club parmi l'élite. Le budget du club s'élève à 41 millions. L'objectif de Funkel ? " Survivre un an. C'est ensuite que viendront les vrais problèmes, lorsque nous devrons progresser ". A ce moment, le club prendra possession de son nouveau stade, la Commerzbank-Arena, qui a coûté 188 millions et doit rendre son élan à ce club de tradition. L'ÉQUIPE NATIONALE a été battue 4-2 par le Bayern à l'occasion de l'inauguration de l'Allianz Arena. Miroslav Klose et Tim Borowski (sur penalty) ont marqué. La Mannschaft a évité la crise en battant l'Irlande du Nord 1-4. Gerald Asamoah, Michael Ballack (deux) et Lukas Podolski se sont chargés des buts. Robert Huth a été exclu. BASTIAN SCHWEINSTEIGER (20 ans) a prolongé son contrat au Bayern jusqu'en 2009. L'international a un salaire annuel de 1,8 million. MARCELINHO (Hertha BSC) a été élu meilleur joueur par 232 footballeurs professionnels allemands sondés par le Kicker. Le Brésilien a obtenu 35,8 % des voix, devant Michael Ballack (Bayern, 14,2 %). Felix Magath (Bayern, 26,7 %) est meilleur entraîneur, Robert Enke (Hanovre 96, 23,3 %) meilleur gardien et le FSV Mainz 05 est la révélation de la saison. (F. Vanheule)