C'est dans deux jours ! Footeux de Belgique que nous sommes, nous voilà tous en configuration/Croasil : un p'tit match nul en Croatie (même complètement nul, on s'en fout, nous serons assez cocardiers pour l'avoir trouvé chouette)... et bonjour Brésil dès avant la venue de Galles ! Mon grand ouf est que Marc Wilmots garde son calme et la confiance en son groupe. Sans s'appesantir sur la blessure de Christian Benteke, y'a pas de raison : ce serait déprécier celui qui le remplacera, qu'il s'agisse de Romelu Lukaku qui butte au bon moment pour Everton, ou de Kevin Mirallas qui se démerde toujours et partout. Et surtout sans se laisser gagner par le syndrome des Diables-qui-font banquette-en-club, lequel envahit nos médias depuis quinze jours : tant l'imminence d'une qualification induit la trouille d'un foirage ...

C'est dans deux jours ! Footeux de Belgique que nous sommes, nous voilà tous en configuration/Croasil : un p'tit match nul en Croatie (même complètement nul, on s'en fout, nous serons assez cocardiers pour l'avoir trouvé chouette)... et bonjour Brésil dès avant la venue de Galles ! Mon grand ouf est que Marc Wilmots garde son calme et la confiance en son groupe. Sans s'appesantir sur la blessure de Christian Benteke, y'a pas de raison : ce serait déprécier celui qui le remplacera, qu'il s'agisse de Romelu Lukaku qui butte au bon moment pour Everton, ou de Kevin Mirallas qui se démerde toujours et partout. Et surtout sans se laisser gagner par le syndrome des Diables-qui-font banquette-en-club, lequel envahit nos médias depuis quinze jours : tant l'imminence d'une qualification induit la trouille d'un foirage last-minute ! Faut pas pleurer comme ça : c'est vouloir le beurre (tous nos Diables dans de top-clubs) et l'argent du beurre (tous nos Diables titulaires inamovibles) ! Si le manque de rythme de compétition est vraiment une hantise, fallait pas bondir de joie et de fierté en début de saison : suivez mon regard, fallait prier pour qu'ils restent à Twente, à Brême, au PSV, à Everton ou à l'Ajax ! Faut pas trouiller comme ça, nos Diables sont des pros qui doivent savoir se transcender en pareil contexte : Daniel Van Buyten l'a montré récemment même s'il fait banquette en Bavière, Thomas Vermaelen peut le montrer s'il le faut, et Toby Alderweireld aussi ! C'est la rançon de la gloire : il est fini le temps où un sélectionneur national, quand ça l'arrangeait et quitte à se contredire par la suite, expliquait une non-sélection par un manque de temps de jeu en club ! Et si vraiment, ça coince en Croatie à cause d'un manque de rythme, il suffira de remettre les mêmes quatre jours plus tard face à Galles,... hé, hé, ils l'auront dans les pattes, ce foutu-prétendu-rythme ! Le symbole du syndrome, c'est à coup sûr Kevin De Bruyne, Calimero de circonstance, accomplissant l'exploit d'unifier les récriminations de nos deux communautés : sur le dos de José Mourinho décrété débile ou salopard, au choix, puisqu'il ne l'aligne guère ! C'est injuste pour le Mou, et c'est chauvin. Dieu sait que le p'tit Kevin est un de mes chouchous, et que je l'alignerais à Zagreb même s'il faisait tourniquet chez Guy Luzon à Liège, mais faut pas charrier ! A Chelsea, en soutien de l'homme de pointe, ils sont six ou sept pour trois postes, c'est du luxe idiot mais c'est comme ça : les trois gars de la saison dernière sont des superstars, y'a même pas besoin de les citer ; nous connaissons moins André Schürrle et Willian, mais leur carte de visite n'incite pas à croire que notre Kev' de Genk les bouffe les doigts dans le nez ; et ajoutons Ramires, titulaire du grand Brésil, qui peut monter d'un cran pour intégrer le trio ! Mourinho est assez grand pour choisir ce qu'il doit. On peut critiquer le style de jeu qu'il imprime, son rapport hautain à l'adversaire ou à la presse, mais y'a pas à imaginer chez lui une mauvaise fixette rouge-jaune-noire : de Didier Drogba qui jouait toujours à Marco Materazzi qui ne jouait guère, nombreuses sont les stars qui ont dit apprécier sa gestion psychologique du groupe de caïds à sa disposition. Même Iker Casillas n'a pas rué dans les brancards, quand ce Mou l'a assis sur le banc... Que Kevin écrase et bosse, surtout sans écouter ceux qui en concluent, facile et trop tard, qu'il aurait dû aller à Dortmund : le Borussia n'est pas Brême... et pas mal de beau monde s'y bouscule aussi au portillon, en soutien de Robert Lewandowski ! Allez, je me mouille : vous savez ce que je crois possible ? Que le Special One, au vu des qualités qu'il découvrira inévitablement chez notre De Bruyne, finisse par lui demander de reculer dans le jeu, et par en faire le digne successeur d'un Frank Lampard visiblement vieillissant ! Quoi, je débloque ? Je vous rappelle qu'il n'y a pas si longtemps, un Axel Witsel ou un Moussa Dembélé étaient eux aussi catalogués flancs offensifs ! Mourinho décrété débile ou salopard, c'est injuste et c'est chauvin.