Ces trois dernières saisons, Renson, une firme spécialisée en ventilation, protection solaire et réfection de terrasses, a figuré sur l'arrière-train des coureurs d'Omega Pharma/Etixx - Quick-Step. Fin septembre, la société de Waregem a conclu un accord avec le Team Giant-Alpecin, anticipant la nouvelle annoncée quelques jours plus tard par Patrick Lefevere : l'arrivée de Lidl. La chaîne allemande était disposée à investir davantage que Renson en 2016 et 2017 et va devenir le sponsor principal de l'équipe belge en 2018, même si...

Ces trois dernières saisons, Renson, une firme spécialisée en ventilation, protection solaire et réfection de terrasses, a figuré sur l'arrière-train des coureurs d'Omega Pharma/Etixx - Quick-Step. Fin septembre, la société de Waregem a conclu un accord avec le Team Giant-Alpecin, anticipant la nouvelle annoncée quelques jours plus tard par Patrick Lefevere : l'arrivée de Lidl. La chaîne allemande était disposée à investir davantage que Renson en 2016 et 2017 et va devenir le sponsor principal de l'équipe belge en 2018, même si ce n'est pas encore sur papier. Lefevere, en quête de fonds suite à la diminution de la contribution du propriétaire tchèque de l'équipe, Zdenek Bakala, n'avait pas levé l'option de Renson pour 2016 et 2017. " Nous aurions pu relever le défi mais nous avons préféré nous abstenir ", explique Pieter Lecluyse, le responsable du sponsoring sportif chez Renson. " Nous pouvions rejoindre d'autres formations du WorldTour et nous avons opté pour Giant-Alpecin, pour son mix de sponsors et de coureurs étrangers, issus de neuf pays différents, - ce qui nous permet de toucher un public international -, pour l'approche innovante de l'équipe, la formation de jeunes coureurs et l'ambition de viser à court terme le podium d'un grand tour avec Warren Barguil et Tom Dumoulin tout en marquant des points dans les classiques grâce à John Degenkolb. " Renson a signé un contrat " de siège " de deux ans avec option pour une saison supplémentaire mais d'après Lecluyse, ça pourrait déboucher sur une collaboration à long terme. En plus, la société débarque dans le cyclisme féminin. Le logo de Renson apparaît désormais sur l'équipement du Team Liv-Plantur, l'équipe féminine de Giant-Alpecin. " Comme le cyclisme féminin devient médiatique et possède maintenant son propre WorldTour, nous espérons ainsi renforcer notre notoriété auprès des femmes. Après tout, ce sont elles qui décident souvent des achats et travaux. " Reste à voir si le sponsoring restera rentable, ASO ayant décidé de retirer ses courses, dont le Tour de France, du WorldTour en 2017. " Nous ignorons encore quelles seront les répercussions de cette décision ", répond Lecluyse. " Il faut établir un nouveau modèle économique car les équipes dépendent trop de leurs sponsors et leurs possibilités commerciales sont limitées. C'est pour ça que le Team Giant-Alpecin est aussi membre de Velon, l'association de onze équipes qui cherche de nouvelles façons de séduire les supporters et de générer de nouvelles ressources. Iwan Spekenbrink, le CEO de Giant Alpecin, suit la situation de près car il veut continuer à collaborer avec toutes les parties, y compris ASO. " PAR JONAS CRETEUR