Après un début de saison catastrophique (3 points sur 15), Rennes a retrouvé le football flamboyant qui avait permis aux hommes de Laszlo Bölöni d'accrocher un ticket européen la saison passée. Les Bretons restent sur six victoires d'affilée avec notamment un succès probant sur les terres de Lyon (1-4). Depuis lors, Rennes n'arrête plus de surprendre. Pourtant, cette série s'effectue en l'absence du buteur maison, le Suisse Alexander Frei, opéré fin février d'une pubalgie.
...

Après un début de saison catastrophique (3 points sur 15), Rennes a retrouvé le football flamboyant qui avait permis aux hommes de Laszlo Bölöni d'accrocher un ticket européen la saison passée. Les Bretons restent sur six victoires d'affilée avec notamment un succès probant sur les terres de Lyon (1-4). Depuis lors, Rennes n'arrête plus de surprendre. Pourtant, cette série s'effectue en l'absence du buteur maison, le Suisse Alexander Frei, opéré fin février d'une pubalgie. Mais les Bretons peuvent compter sur un autre attaquant en état de grâce : John Utaka. Recruté à prix d'or (6,5 millions d'euros) à Lens cet été, le Nigérian n'avait pas convaincu lors du premier tour. Revenu gonflé à bloc de la CAN, il a enfilé deux triplés (contre Lens et à Lyon) avant de signer la semaine passée les quatre buts de la victoire rennaise en Coupe de France à Colmar. " Il y a de la réussite mais c'est grâce aussi à ce repositionnement dans l'axe du fait de l'absence de Frei. Je m'y sens plus à l'aise que sur le côté droit ", a expliqué l'avant au quotidien Ouest-France. Autre explication : comme la saison passée, Rennes possède sans doute les meilleurs passeurs de la Ligue 1. Olivier Sorlin, revenu à la trêve de Monaco, Kim Källström et Olivier Monterrubio se chargent de servir l'attaquant de pointe. Sans oublier le nouveau phénomène : Yoann Gourcuff, le fils de l'entraîneur de Lorient, Christian. A 19 ans, il est le joueur le plus utilisé cette saison par Bölöni. Et ses stats plaident en sa faveur : six buts et quatre passes décisives. C'était Frei qui en profitait hier, c'est Utaka aujourd'hui. Quant à Bölöni, il a trouvé son système. Il a choisi de titulariser Monterrubio uniquement à domicile, préférant jouer plus défensivement et positionner son bloc plus bas à l'extérieur. Grâce à cela, les Rennais éprouvent autant de facilité à domicile qu'à l'extérieur où ils viennent de battre Nantes, Lyon et Metz. LE PSG a vu le salaire de ses joueurs divulgué dans le Parisien. D'après le quotidien, c'est l'Ivoirien Bonaventure Kalou qui est le mieux rémunéré avec un salaire mensuel brut de 180.000 euros. Suivent Jérôme Rothen (175.000 euros), Mario Yepes (170.000), Pauleta (155.000) et Vikash Dhorasoo (130.000). En trois ans, le revenu moyen annuel d'un élément du PSG est passé de 650.000 euros à 900.000 euros. BORDEAUX a été la principale victime des huitièmes de finale de Coupe de France. Les Girondins se sont inclinés à Montpellier (L2). Rennes, Marseille, Lyon, Nantes, le PSG et Lille se sont également qualifiés mais c'est une nouvelle fois Calais (CFA), le finaliste de l'édition 2000, qui sera le petit poucet des quarts de finale. GUILLAUME WARMUZ (Monaco) s'est blessé à l'entraînement et s'est occasionné une rupture des ligaments croisés du genou. Il sera absent de cinq à six mois. MICKAËL LANDREAU ne sera plus Nantais la saison prochaine. Selon France Football, qui en a fait sa une, le capitaine de Nantes a déjà signé un contrat de quatre ans avec le PSG. GéRARD ROUSSELOT, l'ancien président de Nancy (1969-1977), est décédé. METZ a signé sa première victoire de la saison à l'extérieur. LYON est le club préféré des Français d'après un sondage Ipsos. Avec 26 %, les champions en titre devancent Marseille (25 %), le PSG (6 %), Lens, Lille et Saint-Etienne (5 %). S. VANDE VELDE