Samedi, c'est Bastia qui s'y est cassé les dents en s'inclinant 1-0. Naviguant en milieu de classement à la huitième place, Rennes trône en tête du classement des matches à domicile. Avec 38 points sur 48, personne n'a fait mieux. Seules deux défaites ornent le tableau de chasse des Bretons à la maison. Mais le rendement des hommes de Laszlo Bölöni à l'extérieur (6 sur 48) ne leur permet pas d'obtenir un meilleur classement.
...

Samedi, c'est Bastia qui s'y est cassé les dents en s'inclinant 1-0. Naviguant en milieu de classement à la huitième place, Rennes trône en tête du classement des matches à domicile. Avec 38 points sur 48, personne n'a fait mieux. Seules deux défaites ornent le tableau de chasse des Bretons à la maison. Mais le rendement des hommes de Laszlo Bölöni à l'extérieur (6 sur 48) ne leur permet pas d'obtenir un meilleur classement. Pourtant, cette équipe ne manque pas d'atouts. Elle dispose du meilleur buteur de la compétition en la personne du Suisse Alexander Frei (14 réalisations) et d'un passeur hors pair, Olivier Monterrubio (neuf passes décisives, huit buts) qui vient de resigner à Rennes alors qu'on l'annonçait aux quatre coins de France. Car, désormais, Rennes tente de conserver l'ossature de son équipe pour pouvoir grandir petit à petit. Finies les dépenses outrancières qui avaient marqué le début de l'actionnariat du président François Pinault. Pendant plusieurs années, le club de l'Ile et Vilaine avait multiplié les gros coups en faisant notamment venir de nombreux joueurs brésiliens qui ne se sont jamais adaptés. François Pinault ne délie plus aussi facilement les cordons de la bourse et Rennes a décidé de construire autour de son centre de formation, un des plus réputés de France. Ainsi, pour éviter le cas Lamine Diatta, formé à Rennes mais parti à Lyon gratuitement, les dirigeants ont déjà prolongé le contrat du jeune espoir Etienne Didot. Le club s'évertue également à persuader Frei et le Suédois Kim Källström de rester en Bretagne. Seuls finalement l'attaquant croate Ivica Mornar, dont le prêt ne sera pas prolongé et le milieu de terrain inépuisable Olivier Sorlin sont sur le départ. Sorlin aurait déjà trouvé un terrain d'entente avec Monaco. La stabilité est donc le nouveau maître mot au stade de la route de Lorient. (LES BLEUS ont réalisé deux matches nuls en une semaine. Après le 0-0 face à la Suisse, ils n'ont pu l'emporter en Israël (1-1). David Trezeguet avait ouvert le score avant de se faire exclure. CAEN est le seul club de L1 qui joue à guichets fermés à chaque rencontre. Pourtant avec une moyenne de 20.000 personnes, ils sont encore loin de celle de Marseille (52.660). ZINEDINE ZIDANE a démenti un éventuel retour en équipe nationale pour le déplacement en Irlande. LILLE a rafraîchi les statistiques du championnat de France puisqu'il fallait remonter en 1997 pour voir trace d'une victoire identique au 8-0 obtenu samedi face à Istres. Matt Moussilou a inscrit quatre buts. BUTEURS : 1 Frei (Rennes) 14 buts ; 2 Pauleta (PSG), Pagis (Strasbourg) 12 ; 4 Juninho (Lyon), Kallon (Monaco), Ilan (Sochaux) 11 ; 7 Vahirua (Nice), Feindouno (St-Etienne) 10. S. Vande Velde