Durant la longue série des cross de Noël, la qualité des rapports entre Sven Nys et Niels Albert a été particulièrement bonne. " Ils ont souvent été sympas l'un envers l'autre ", constate Roland Liboton, champion de Belgique à dix reprises. " Mais soyez tranquilles : dimanche à Anvers, au National, ils ne se feront pas de cadeaux. Ils sont tous deux trop désireux de remporter le titre. "
...

Durant la longue série des cross de Noël, la qualité des rapports entre Sven Nys et Niels Albert a été particulièrement bonne. " Ils ont souvent été sympas l'un envers l'autre ", constate Roland Liboton, champion de Belgique à dix reprises. " Mais soyez tranquilles : dimanche à Anvers, au National, ils ne se feront pas de cadeaux. Ils sont tous deux trop désireux de remporter le titre. " Ils se valent actuellement, sur le plan physique, selon Liboton, qui refuse donc d'accorder plus de chances à l'un d'eux. " Nys et Albert ont atteint leur meilleure forme au bon moment. Depuis plusieurs semaines, ils émergent du lot. Je m'attends donc à un duel très disputé. Normalement, le titre n'échappera pas à l'un d'eux. "Liboton s'attend à du suspense jusqu'à la ligne d'arrivée. " Je pense que pendant 40 minutes, sept à huit coureurs vont se livrer bataille mais dans le final, Nys et Albert devraient prendre un léger avantage. Ils vont assumer des risques énormes dans le dernier tour. La moindre erreur peut profiter à un outsider. C'est ainsi lors des championnats : ce jour-là, tout doit vraiment se dérouler parfaitement. "Si un outsider sera particulièrement attentif, ce sera le jeune Tom Meeusen, médaillé de bronze il y a un an. " S'il est toujours dans le peloton de tête au dernier tour, je lui accorde 80 % de chances de victoire ", affirme Liboton au sujet de ce coureur qui sait, comme nul autre, choisir sa position. " Tom possède une superbe technique mais en principe, le titre national reste encore en-dehors de sa portée. " Kevin Pauwels, le coéquipier de Meeusen, est le principal outsider : " Kevin n'a rien à perdre et peut donc rendre infernale la vie des deux ténors. Depuis des années, je répète que Kevin sera un jour champion de Belgique ou du monde. Cela peut être cette saison. " Pauwels a l'avantage de pouvoir rouler prudemment, en calculant. " Pas question d'adopter la même tactique pour Albert et Nys, même s'ils ont l'impression d'être les plus rapides ce jour-là. Un championnat est un tel thriller qu'on ne peut parier sur le sprint final car alors, on entame le dernier tour avec un mauvais sentiment, on a peur. Peur d'être battu, d'avoir de la malchance, de chuter. Cela suffit pour commettre des erreurs. "Si quelqu'un a déjà connu des revers cette saison, c'est bien Nys. " Sven a perdu plusieurs courses par simple poisse mais je pense qu'il en a tiré les leçons. Je ne pense pas qu'au Championnat de Belgique, les erreurs et la malchance connues avant vont lui trotter dans la tête. "Toujours selon Liboton, Albert ne doit craindre personne. " Niels a démontré ces dernières semaines qu'il était en mesure de briller sur tous les parcours. A Ruddervoorde, il a déjà été tout près du sacre et il sera difficile à vaincre. "BENEDICT VANCLOOSTER