Le capitaine Koen Casteels (28 ans) peut être fier. Le VfL Wolfsburg est invaincu depuis neuf matches en Allemagne et le gardien a signé sept clean sheets, en comptant le match de Coupe. Wolfsburg reste donc en lice pour un billet en Ligue des Champions. Le club doit en partie son succès à son entraîneur autrichi...

Le capitaine Koen Casteels (28 ans) peut être fier. Le VfL Wolfsburg est invaincu depuis neuf matches en Allemagne et le gardien a signé sept clean sheets, en comptant le match de Coupe. Wolfsburg reste donc en lice pour un billet en Ligue des Champions. Le club doit en partie son succès à son entraîneur autrichien, Oliver Glasner (46 ans), qui a rejoint la Basse-Saxe en juillet 2019, après quatre ans de succès au LASK Linz. Dès sa première saison, l'ancien défenseur a développé un football offensif. Il a ainsi arrimé l'équipe à la septième place en Bundesliga et l'a qualifiée pour les huitièmes de finales de l'Europa League, dont il a été éliminé par le Shakhtar Donetsk. Cette année, les play-offs pour l'EL se sont disputés en un match, et non en aller-retour, et les Allemands ont chuté face à l'AEK Athènes. Les ailiers sont très importants au sein du 4-2-3-1 de Glasner. Contre Bielefeld, Ridle Baku et Renato Steffen ont parfaitement tiré profit du système de jeu. L'international helvète, qui compte douze caps, a été transféré du FC Bâle en janvier 2018 pour 1,75 million d'euros. Cette saison, il a marqué cinq buts et délivré quatre assists en 19 matches. Ce sont ses meilleures statistiques en Bundesliga. Steffen, sous contrat jusqu'en 2023, est un attaquant de poche doté d'une bonne technique et très vif. Il adore défier ses adversaires par ses actions. Il est capable de jouer sur les deux flancs, est très mobile et fait preuve d'une saine agressivité: une plus-value évidente pour Wolfsburg. Sa valeur marchande est désormais de 4,5 millions.