Depuis la reprise le 6 janvier, Catane a retrouvé l'espoir et de quasi descendant, il donne aujourd'hui l'impression de pouvoir s'en sortir. Et ce n'est pas la victoire à la Lazio, un concurrent direct, qui va démentir cette impression même si c'est l'équipe romaine qui s'est occasionné les plus belles occasions de but. Comment expliquer le retour de l'enthousiasme dans le noyau du club sicilien ?
...

Depuis la reprise le 6 janvier, Catane a retrouvé l'espoir et de quasi descendant, il donne aujourd'hui l'impression de pouvoir s'en sortir. Et ce n'est pas la victoire à la Lazio, un concurrent direct, qui va démentir cette impression même si c'est l'équipe romaine qui s'est occasionné les plus belles occasions de but. Comment expliquer le retour de l'enthousiasme dans le noyau du club sicilien ? Sinisa Mihajlovic ne jouit pas d'une bonne réputation depuis qu'il a débuté sa carrière de coach à Bologne où il s'est d'ailleurs fait virer. Mais, cette fois-ci, il a réussi à secouer le vestiaire et parvient à tirer le meilleur de chacun de ses joueurs qui, sur le plan physique, étaient déjà bien au point. D'ailleurs, depuis décembre, l'équipe joue de manière plus collective. Ce que l'on a constaté dès la première sortie, le 13 décembre, à Livourne qui s'est soldée par une défaite. Depuis, les Siciliens ont collectionné quelques belles victoires dont celle contre la Juventus à Turin. Un succès que les supporters placent en tête de leur hit-parade même devant la victoire dans le derby contre Palerme l'année dernière. C'est probablement dans l'antre de la Vieille Dame que le nouveau Catane est né. Depuis, il a récolté 14 points en sept rencontres, une moyenne suffisante pour un candidat au maintien. Autre arrivée importante, c'est celle de Maxi Lopez. Ironie du sort, le joueur de Gremio était annoncé à la Lazio lorsqu'il a signé à la surprise générale à Catane fin janvier. A Rome, l'attaquant argentin, qui en était à sa deuxième sortie sous le maillot rossazzurro, a inscrit le but de la victoire mais il s'est surtout montré nettement plus concerné par la construction des attaques que ses équipiers. GiuseppeMascara et TakayukiMorimoto sont certes des avants techniquement doués mais ils manquent un peu d'arguments physiques et ne brillent pas par leur froideur devant le but adverse. Il manquait sans aucun doute un tueur dans le trio d'attaque que Mihajlovic aligne depuis son arrivée. Evidemment, il y a quand même un élément négatif dans cette remontée au classement. Dimanche dernier, huit joueurs étaient sous le coup d'une suspension, parmi lesquels le milieu CristianLlama, qui ne jouera pas ce week-end contre l'Atalanta. ALESSANDRO DEL PIERO a disputé son 444e match de championnat avec la Juventus et a rejoint Giampiero Boniperti en tête du classement. Remplacé en fin de seconde période le capitaine bianconero n'aura pas fêté l'événement par un but et ses équipiers, surtout ceux de l'attaque, ne l'auront pas vraiment aidé. RONALDINHO a été victime d'un hacker, qui a tenté de lui soutirer 800.000 euros d'un de ses comptes bancaires. Ewerton CR est parvenu à rentrer dans le courrier électronique de la mère du joueur, Miguelina, dans lequel figuraient les traces de fréquentes opérations bancaires. C'est in-extrémis que la s£ur du Milanista a interrompu la session. SAISON 2010-2011 : le prochain championnat débutera le 29 août et se terminera le 22 mai. La finale de la Coupe est fixée au 29 mai mais sera renvoyée au 11 juin si un des finalistes dispute la finale de la Ligue des Champions le 28 mai. MASSIMILIANO ALLEGRI s'est vu décerner la Panchina d'Oro 2008-2009, récompensant le meilleur coach de la saison. L'entraîneur de Cagliari a devancé JoséMourinho. BLERIM DZEMALI, le milieu de Parme, s'est déchiré les ligaments croisés du genou gauche. Saison terminée pour l'international suisse, qui loupera la Coupe du Monde après avoir raté l'Euro 2008 pour une même blessure au genou droit... GABY MUDINGAYI, le médian de Bologne, a été avec le gardien Roberto Colombo, le meilleur homme sur le terrain face à Milan où le nouveau venu, Mancini, a été préféré à David Beckham. Jean-François Gillet n'a pu éviter la défaite de Bari qui en compte sept pour 8 victoires et autant de partages. NICOLAS RIBAUDO