Il y a deux ans, quand Diego Della Valle (50 ans), un marchand de chaussures, a repris la Fiorentina, en faillite, il a promis de la ramener en Série A Un. Ce n'était pas vraiment évident. Si la Florentia Viola, comme le nouveau club s'appelait, a pu jouer en professionnels et non en amateurs, comme tout club en faillite, c'est uniquement parce qu'elle a pu reprendre le matricule d'un club de D4, également en faillite. Della Valle a déboursé deux millions et demi, la valeur du patrimoine à reprendre, a acheté une nouvelle équipe et, au prix d'un changement d'entraîneur, il a fêté le titre en D4 au bout d'une saison, durant laquelle le club a pu compter sur 25.000 abonnés. A sa p...

Il y a deux ans, quand Diego Della Valle (50 ans), un marchand de chaussures, a repris la Fiorentina, en faillite, il a promis de la ramener en Série A Un. Ce n'était pas vraiment évident. Si la Florentia Viola, comme le nouveau club s'appelait, a pu jouer en professionnels et non en amateurs, comme tout club en faillite, c'est uniquement parce qu'elle a pu reprendre le matricule d'un club de D4, également en faillite. Della Valle a déboursé deux millions et demi, la valeur du patrimoine à reprendre, a acheté une nouvelle équipe et, au prix d'un changement d'entraîneur, il a fêté le titre en D4 au bout d'une saison, durant laquelle le club a pu compter sur 25.000 abonnés. A sa propre surprise, le club, rebaptisé Fiorentina, a été promu prématurément en Série B, car la refonte de la série avait libéré une place, accordée par la fédération au club florentin. Sportivement, la Fiorentina, qui avait effectué ses transferts en prévision du titre en D3, n'était pas prête à relever son nouveau défi, soit se classer parmi les cinq premiers, pour rejoindre la Série A. En février, Della Valle a encore allongé 6,5 millions pour transférer des joueurs, sans que le déclic se produise. Alors que la Fiorentina était 14e, l'entraîneur, Alberto Cavasin, qui l'avait conduite au titre en D4, a été remplacé par Emiliano Mondonico. Agé de 56 ans, celui-ci s'est contenté du salaire minimum tout en s'assurant une prime considérable en cas de promotion. Il a permis à la Fiorentina d'effectuer une remontée spectaculaire en prenant 40 points en 20 matches. C'était un rien trop peu pour une montée directe mais Mondonico a surpassé son collègue de Pérouse sur le plan tactique, dans leur confrontation pour la montée ou la descente. Pourtant, jusqu'à hier, il avait peu de chances de rester à la Fiorentina, qui n'aligne plus qu'un seul joueur de la période précédant la faillite : l'ancien international Angelo Di Livio, Alberto Zaccheroni, qui vient de quitter l'Inter, est candidat à sa succession. Gabriel Batistuta a assisté au match de barrage dans un stade comble (43.000 spectateurs) et a admis qu'il aimerait rejouer pour la Fiorentina. MARCELLO LIPPI (56 ans) succède à Giovanni Trapattoni comme sélectionneur de l'Italie. Le contrat de Trap' arrivait à terme le 15 juillet. Lippi avait déjà pris la relève de Trapattoni à la Juventus. Il a signé un contrat jusqu'au terme du Mondial 2006. CAGLIARI a renvoyé son entraîneur, Edy Reja (59 ans), à cause d'une divergence de vues. C'est pourtant Reja qui a ramené l'équipe en Série A. La semaine dernière, les deux parties avaient prolongé leur collaboration d'un an. LIVOURNE aussi a un nouvel entraîneur. Pas Roberto Donadoni mais Franco Colomba. Agé de 49 ans, le Toscan va donc travailler près de son domicile. La Reggina, qu'il avait promue en D1 en 2002, l'a limogé en novembre dernier. NAPLES doit trouver cinq millions aujourd'hui au plus tard, pour éviter la faillite et obtenir son inscription en championnat. Il doit à tout prix verser les arriérés de salaires : les joueurs n'étant plus payés depuis décembre, ils sont libres de transfert. Si le Napoli tombe en faillite, il devra recommencer en amateurs, en D5. La semaine dernière, le président-propriétaire, Salvatore Naldi, a refusé d'opérer l'augmentation de capital nécessaire et a quitté le club. En deux ans, il a usé cinq entraîneurs et investi 50 millions d'euros. SIMONE BARONE, le médian de 26 ans de Parme, qui a effectué ses débuts internationaux en février, rejoint la Sampdoria. (G. Foutré)