Quelle dernière journée ! Le Betis et le FC Séville devaient décider, à distance, laquelle des deux équipes andalouses aurait le droit de participer à la Ligue des Champions.
...

Quelle dernière journée ! Le Betis et le FC Séville devaient décider, à distance, laquelle des deux équipes andalouses aurait le droit de participer à la Ligue des Champions. Dans le bas du tableau, c'était chaud également. Majorque, que l'on pensait irrémédiablement condamnée à un moment donné, a effectué une remontée spectaculaire. Et, voici dix jours, une victoire 0-3 à La Corogne avait permis à l'équipe des îles Baléares de s'extirper, pour la première fois depuis longtemps, de la zone des reléguables. C'était tellement gros que certains ont émis des doutes sur la manière dont ce résultat a été acquis. Il est vrai que le Deportivo n'avait plus rien à perdre ni à gagner cette saison, et le conseiller de Levante, MiguelAngelRuiz, n'a pas hésité à parler publiquement de corruption. Il a même cité le nom d'un joueur du Depor, EnriqueRomero, qui aurait été acheté. Il s'est ensuite excusé d'avoir accusé sans preuve, mais le mal était fait : Majorque a décidé de déposer plainte pour injure et diffamation. Levante se retrouve un peu comme le dindon de la farce. Lorsque des tensions ont surgi entre BerndSchuster et certains membres de la direction, conduisant au départ anticipé de l'entraîneur allemand, le deuxième club de Valence semblait à l'aise dans le ventre mou du classement. L'adjoint JoséLuisOltra a pris le relais. L'équipe n'a pas mal joué sous sa direction, mais n'a pas pris beaucoup de points : neuf matches consécutifs sans victoire. Il y a trois semaines, Levante avait bousculé le FC Barcelone : il avait mené 1-0 et trouvé le poteau, avant que le Barça n'égalise pour remporter le titre. Ce partage était insuffisant pour se mettre à l'abri : à la veille de la dernière journée, Levante se retrouvait 18e, à un point du premier non reléguable (Majorque), et avec la perspective de devoir aller gagner à Villarreal (obligé, lui, de faire un résultat pour assurer sa place en Ligue des Champions) afin de se sauver. (D. Devos) JOSE MANUEL REINA (22 ans), le gardien de Villarreal, a été convoqué pour la première fois en équipe nationale. Il est dans le collimateur de Liverpool. SAMUEL ETO'O a écopé d'une amende de 12.000 euros pour insulte et provocation à l'égard du Real Madrid lors de la célébration du titre. Il avait chanté : " Madrid, salaud, acclame le champion ! ". Lors de cette sanction, il a été tenu compte du casier vierge du joueur et des excuses qu'il a présentées. ANDONIIRAOLA, le milieu de terrain de Bilbao, a prolongé son contrat jusqu'en juin 2010 (avec un clause de résiliation de 24 millions). RETRAITE : Plusieurs joueurs ont décidé de raccrocher les crampons. C'est le cas de Fran (35 ans) et de MauroSilva (37 ans), deux joueurs de La Corogne ; de CarlosAguilera (37 ans), le milieu de terrain de l'Atletico Madrid ; et de BittorAlkiza (34 ans), le médian de la Real Sociedad. BUTEURS : 1. Diego Forlan (Villarreal) 25 buts ; 2. Eto'o (Barcelone) 24 buts ; 2. Oliveira (Betis) 22 ; 4. Ronaldo (Real) 21 ; 5 Baptista (Seville) 18 D.Devos