La presse allemande est quasi unanime : à la fin de la saison, le meneur de jeu brésilien Diego (23 ans) quittera le Werder Brême pour le Real Madrid, même s'il est lié au club hanséatique jusqu'en 2011. Même l'indemnité de transfert semble fixée : 20 millions. L'Inter et la Juventus, également intéressés, devraient rater le transfert.
...

La presse allemande est quasi unanime : à la fin de la saison, le meneur de jeu brésilien Diego (23 ans) quittera le Werder Brême pour le Real Madrid, même s'il est lié au club hanséatique jusqu'en 2011. Même l'indemnité de transfert semble fixée : 20 millions. L'Inter et la Juventus, également intéressés, devraient rater le transfert. Thomas Schaaf a sifflé le coup d'envoi des entraînements lundi dernier. Diego était au rendez-vous, après des vacances dans son idyllique domaine, proche de sa ville natale, Ribero Preto, à quelque 35 kilomètres de São Paulo. Il s'est détendu au bord de sa piscine, à laquelle il faut ajouter un immense terrain de football et des courts de tennis, pendant que son père, qui est également son manager, lui préparait des barbecues. A la fin du mois, Diego entamera probablement sa tournée d'adieux à la Bundesliga. Si, pour la plupart des supporters, il s'agit d'un scénario catastrophe, tant ils redoutent de perdre le stratège qui délivre des passes si géniales, la majorité des analystes a une autre opinion. Les observateurs constatent que le petit Sud-Américain, qui reçoit trop le ballon et le conserve trop amoureusement, ralentit le jeu du Werder Brême, qui se morfond dans le ventre mou du classement cette saison. En outre, l'équipe a déjà prouvé à maintes reprises qu'elle est capable de fonctionner sans Diego. Le défenseur central Per Mertesacker (24 ans), le chevronné Daniel Jensen (29 ans) et le jeune Mesut Özil (20 ans) ont déjà critiqué le style de jeu du Brésilien. Ils préfèrent un football en un temps, une circulation rapide du ballon alors que, selon eux, Diego abuse des passes latérales et se laisse trop fréquemment tomber dans l'espoir de valoir une carte à son adversaire direct. " Nous pouvons développer un football rentable et agréable à l'£il sans lui ", a déclaré l'international Torsten Frings (32 ans) au Welt. Le médian défensif, qui passe son temps à combler les brèches que laisse Diego, n'est pas vraiment un partisan du médian offensif. ARNE FRIEDRICH (29 ans), le capitaine du Hertha BSC, est confronté aux suites de la crise financière. Le défenseur, qui a prolongé son contrat jusqu'en 2012 avec option pour une saison supplémentaire s'il dispute 25 matches lors de la dernière année, a accepté une diminution salariale de 20 %. L'international ne gagnera plus que trois millions d'euros. ANDREAS MÜLLER (46 ans), le manager de Schalke, met un terme à une collaboration de huit ans avec le kinésithérapeute Karl-Heinz Ohland (56 ans) et le nutritionniste Christian Frank (40 ans). Il leur reproche leur manque de loyauté et leurs critiques. THIMOTHéE ATOUBA (26 ans) a peu de chances de rejouer pour le HSV. Le défenseur camerounais, sur la touche pour le reste de la saison suite à une opération au tendon d'Achille en octobre, a refusé de prolonger son contrat. L'attaquant croate Ivica Olic (29 ans) rejoint le Bayern gratuitement en fin de saison. Il a signé pour trois ans. MARK VAN BOMMEL (31 ans) n'est pas satisfait de l'offre du Bayern, qui lui propose de reconduire son contrat d'un an. Le médian néerlandais a demandé un délai de réflexion jusque fin janvier. OLIVER NEUVILLE (35 ans), l'avant de poche, prolonge son bail à 'Gladbach d'une saison. YOSHITO OKUBO (26 ans) est le deuxième Japonais du VfL Wolfsburg. L'avant de Vissel Kobe, international à 32 reprises, rejoint son compatriote Makoto Hasebe. LE VfB STUTTGART a versé trois millions pour le médian Timo Gebhart (19 ans), l'international junior le plus doué du moment, qui appartenait à Munich 1860. FRÉDÉRIC VANHEULE