Contrairement à ce que le G4 (Anderlecht, Genk, Gand et le Club Bruges ; le Standard faisant bande à part) tente de faire croire, les 11 petits ne sont pas les seuls responsables du retour à un championnat à 18, sans playoffs. Fin octobre, les 11 avaient décidé d'accéder aux souhaits du G4, en maintenant un championnat à 16 et les playoffs 1 mais ils ne voulaient plus des playoffs 2, inutiles et peu suivis. Ils ne demandaient qu'une concession : la limitation à quatre équipes des playoffs 1, sur base des expériences négatives...

Contrairement à ce que le G4 (Anderlecht, Genk, Gand et le Club Bruges ; le Standard faisant bande à part) tente de faire croire, les 11 petits ne sont pas les seuls responsables du retour à un championnat à 18, sans playoffs. Fin octobre, les 11 avaient décidé d'accéder aux souhaits du G4, en maintenant un championnat à 16 et les playoffs 1 mais ils ne voulaient plus des playoffs 2, inutiles et peu suivis. Ils ne demandaient qu'une concession : la limitation à quatre équipes des playoffs 1, sur base des expériences négatives de Courtrai, de Zulte Waregem et de Saint-Trond. Ivan De Witte, président de la Ligue, a été le premier informé. Le 30 octobre, à l'issue de Gand-Malines, Johan Timmermans, le président de Malines, lui a fait part des désirs des petits clubs mais les Gantois De Witte et Michel Louwagie les ont immédiatement balayés. Timmermans : " Peut-être De Witte craint-il que Gand ne se qualifie pas pour les playoffs 1... " Selon Timmermans, les onze clubs ont signé la proposition, le 2 décembre. Faute de réaction du G4 et à cause des doutes nés sur le rôle de De Witte, une réunion a eu lieu le 6 décembre à Anderlecht, à l'initiative d' Herman Wijnants (Westerlo). Celui-ci, accompagné par Vincent Mannaert (Zulte Waregem) et De Witte, s'est fait remballer par les Anderlechtois Roger Vanden Stock et Herman Van Holsbeeck. Quatre jours plus tard, les petits votaient le retour à 18 équipes. Timmermans ne demande pas la démission de De Witte mais résume le sentiment général : " De Witte doit transmettre honnêtement toutes les informations qui peuvent contribuer à une solution. Je me demande pourquoi il ne l'a pas fait : nous avons tendu la main au G4 et nous n'aurions jamais procédé au vote si on avait discuté de notre proposition. Nous avons voulu faire passer un message : discutez avec les petits clubs ! "" J'ai tenté à maintes reprises d'aboutir à un compromis ", explique De Witte. " Mais les onze petits m'ont fait comprendre qu'ils voulaient de plus en plus revenir à la formule à 18. Elle a été votée, un homme s'étant levé, muni de onze procurations. "Cet homme c'est Roland Duchâtelet. Son club, Saint-Trond, le Lierse et Charleroi auraient été les seuls véritables partisans d'un retour à 18, pour éviter une éventuelle rétrogradation cette saison. " La plupart des clubs m'ont utilisé comme un brise-glace en vue de futures négociations ", affirme De Witte. " Cette semaine, je réunis les deux fronts. Rien ne dit que la proposition des petits s'imposera encore. " JAN HAUSPIE ET KRISTOF DE RYCK " Peut-être que De Witte craint que Gand ne se qualifie pas pour les playoffs 1... " (Johan Timmermans, FC Malines)