En s'imposant 1-2 en Arménie (buts de CescFabregas et de JuanMata sur penalty), l'Espagne a remporté sa neuvième victoire en autant de rencontres qualificatives pour la Coupe du Monde 2010. Si elle gagne encore en Bosnie-Herzégovine ce mercredi, elle réaliserait le parcours parfait. En 2006 déjà, elle s'est qualifiée pour une phase finale sans concéder la moindre défaite, mais jamais encore elle n'avait réussi un 10 sur 10. Ce ne serait pas le seul record établi par la Selección de VicenteDelBosque :
...

En s'imposant 1-2 en Arménie (buts de CescFabregas et de JuanMata sur penalty), l'Espagne a remporté sa neuvième victoire en autant de rencontres qualificatives pour la Coupe du Monde 2010. Si elle gagne encore en Bosnie-Herzégovine ce mercredi, elle réaliserait le parcours parfait. En 2006 déjà, elle s'est qualifiée pour une phase finale sans concéder la moindre défaite, mais jamais encore elle n'avait réussi un 10 sur 10. Ce ne serait pas le seul record établi par la Selección de VicenteDelBosque : l 15 victoires consécutives : la série a été interrompue, de manière surprenante, en demi-finale de la Coupe des Confédérations contre les Etats-Unis, mais cela reste un record mondial. l Un coach performant : avec 18 victoires lors de ses 19 premiers matches, DelBosque a fait mieux que n'importe lequel de ses illustres prédécesseurs. l Un gardien performant : IkerCasillas a égalé, le mois passé en Estonie, le record d' AndoniZubizarreta qui avait préservé ses filets inviolés à 57 reprises. Il peut le battre s'il ne se retourne pas, ce mercredi, en Bosnie-Herzégovine. l Une défense intraitable : le but encaissé samedi en Arménie n'est que le troisième de cette phase éliminatoire. Seuls les Pays-Bas ont fait mieux avec deux buts encaissés, mais ils étaient versés dans un groupe qui ne compte que cinq équipes au lieu de six. l DavidVilla aurait pu devenir le Pichichi des groupes éliminatoires de la zone européenne s'il n'avait dû faire l'impasse sur les deux derniers matches en raison d'une déchirure musculaire. Mais, avec sept buts en huit matches, il a témoigné d'une efficacité remarquable. Seul l'Anglais WayneRooney a fait mieux (neuf buts). Villa est désormais le deuxième meilleur buteur de l'histoire de l'équipe nationale espagnole, avec 33 buts (en 52 matches). Il lui en manque 11 pour égaler le record de Raul, mais le Madrilène a eu besoin de 102 matches pour atteindre son total de 44 buts. DÉGÂTS : le match de samedi en Arménie a laissé des traces : DanielGüiza (déchirure musculaire), CarlosMarchena (coup direct), CarlesPuyol (carton jaune de trop), XaviHernandez (douleurs physiques) et CescFabregas (problèmes familiaux) sont tous les cinq forfait pour le match en Bosnie-Herzégovine. CRISTIANO RONALDO (24 ans) était titulaire au coup d'envoi du match Portugal-Hongrie, mais il a dû quitter le terrain après 27 minutes : sa cheville, blessée lors du match de Ligue des Champions contre Marseille, le faisait encore souffrir. EMILIANO ARMENTEROS est entré dans l'histoire de Xerez : voici dix jours, lors de la 6e journée de championnat, l'attaquant argentin a inscrit le premier but du club néo-promu en D1. Ce ne fut toutefois pas encore suffisant pour arracher la première victoire. IKER MUNIAIN (16 ans et 289 jours) est devenu le plus jeune buteur de l'histoire de la Liga. Voici dix jours, il a inscrit l'un des deux buts de Bilbao à Valladolid. Il devance de quelques jours XiscoNadal qui, en 2003, avait marqué pour Villarreal contre le Deportivo. FERNANDO LLORENTE (24 ans), l'attaquant de Bilbao, a dû être transporté à l'hôpital après avoir reçu un coup sur la tête lors de ce même match à Valladolid. Après une nuit en observation, où l'on n'a décelé aucun risque de complication, il a été autorisé à rentrer chez lui la semaine dernière mais il a dû observer quelques jours de repos. LES U20 de LuisMillaont été éliminés par l'Italie en huitièmes de finale du Championnat du Monde en Egypte : 1-3. Une grosse désillusion car ils figuraient parmi les favoris. DANIEL DEVOS