COACH : Immanol Alguacil - ESP, 04/07/1971

Un clubman. Il est lui-même issu des jeunes de la Sociedad et a disputé plus de 100 matches pour le club en D1 espagnole.

Il a entamé sa carrière de coach en équipes d'âge du club basque en 2011, est ensuite devenu assistant puis T1 de l'équipe B et entame maintenant sa première saison au poste d'entraîneur principal.

La saison passée, il a repris le poste d' Asier Garitano en cours de saison alors que le club était 15e. Il l'a casé à la 9e place.

transferTs - In

Isak (Borussia Dortmund, Ger), Ødegaard (Real Madrid), Portu (Girona FC), Remiro (Athletic Club), Sagnan (RC Lens, Fra).

Out

Bautista (KAS Eupen, Bel), Capilla (Asteras Tripoli, Gre), Juanmi (Betis), Moreno (Al Gharafa, Qat).

VEDETTE : Mikel Oyarzabal

Ceux qui ont suivi l'EURO U21 le savent déjà : Mikel Oyarzabal est un immense talent. On le qualifie partout d'avenir du football espagnol. La Sociedad sait depuis longtemps qu'elle détient de l'or en barre car le Basque casse la baraque depuis quatre ans et elle met tout en oeuvre pour conserver son ailier. Ce n'est pas très difficile, par ailleurs, car le joueur ne manifeste aucun intérêt pour un transfert. Jusqu'à cet été, du moins, car après le succès de l'Espagne à l'EURO, tous les grands clubs connaissent son nom. Manchester City semble particulièrement intéressé et serait prêt à verser 75 millions pour le Basque. Il faut dire qu'Oyarzabal ne manque pas d'atouts : technique, abattage, lecture du jeu... Il ne lui manque que de la vitesse. Mais s'il n'y a que ça...

Immanol Alguacil, / Cordon Press
Immanol Alguacil © / Cordon Press
Mikel Oyarzabal, D.Nakashima/AFLO
Mikel Oyarzabal © D.Nakashima/AFLO
Un clubman. Il est lui-même issu des jeunes de la Sociedad et a disputé plus de 100 matches pour le club en D1 espagnole. Il a entamé sa carrière de coach en équipes d'âge du club basque en 2011, est ensuite devenu assistant puis T1 de l'équipe B et entame maintenant sa première saison au poste d'entraîneur principal. La saison passée, il a repris le poste d' Asier Garitano en cours de saison alors que le club était 15e. Il l'a casé à la 9e place. Isak (Borussia Dortmund, Ger), Ødegaard (Real Madrid), Portu (Girona FC), Remiro (Athletic Club), Sagnan (RC Lens, Fra). Bautista (KAS Eupen, Bel), Capilla (Asteras Tripoli, Gre), Juanmi (Betis), Moreno (Al Gharafa, Qat). Ceux qui ont suivi l'EURO U21 le savent déjà : Mikel Oyarzabal est un immense talent. On le qualifie partout d'avenir du football espagnol. La Sociedad sait depuis longtemps qu'elle détient de l'or en barre car le Basque casse la baraque depuis quatre ans et elle met tout en oeuvre pour conserver son ailier. Ce n'est pas très difficile, par ailleurs, car le joueur ne manifeste aucun intérêt pour un transfert. Jusqu'à cet été, du moins, car après le succès de l'Espagne à l'EURO, tous les grands clubs connaissent son nom. Manchester City semble particulièrement intéressé et serait prêt à verser 75 millions pour le Basque. Il faut dire qu'Oyarzabal ne manque pas d'atouts : technique, abattage, lecture du jeu... Il ne lui manque que de la vitesse. Mais s'il n'y a que ça...