tactique

Que faire quand on perd un avant qui inscrit 50 à 60 buts par saison et a contribué au succès dans quatre des cinq dernières CL ? C'est le problème auquel est confronté Lopetegui. Il a dû former de nouvelles trajectoires de course et modifier la tâche des autres joueurs. Jusqu'à p...

Que faire quand on perd un avant qui inscrit 50 à 60 buts par saison et a contribué au succès dans quatre des cinq dernières CL ? C'est le problème auquel est confronté Lopetegui. Il a dû former de nouvelles trajectoires de course et modifier la tâche des autres joueurs. Jusqu'à présent, ça semble fonctionner. La BBC est mort, vive le BBA. Avec un constat provisoire : Asensio semble avoir le niveau, Bale est libéré et Benzema ne doit plus céder les meilleurs ballons à Ronaldo : il peut aussi marquer et il évolue à sa meilleure place. Reste à voir si ça ira aussi bien en CL. En tout cas, Benzema jouit de la confiance totale du coach. Dans l'entrejeu, on retrouve les mêmes car comme le Barça, le Real de Lopetegui mise sur la continuité. Modric (33 ans) va parfois être ménagé, Isco, Kroos et Casemiro pouvant le remplacer. Les nouveaux, parmi lesquels Vinicius, doivent patienter. Le meilleur gardien du monde, Courtois, occupe le but, mais Navas n'a pas l'intention de lui faire de cadeaux. Le Costaricain a fait l'impasse sur les matches internationaux pour s'entraîner... Anderlecht en a encore des cauchemars. Quand les Mauves ont joué contre Malaga, en CL 2012, ils n'en ont pas cru leurs yeux. Isco, l'élégant médian, a joué le match de sa vie et leur a infligé une défaite 0-3. L'Espagnol doit maintenant signer au Real des prestations à l'avenant de celles-là, suite au départ de Ronaldo.