COACH : Rubi - ESP, 05/02/1970

Le Betis est sa huitième équipe en dix ans. Il n'est jamais resté plus d'une saison dans un club et il a pris deux années sabbatiques.

La saison dernière, il a parqué l'Espanyol à la sixième place. Il a ensuite payé lui-même sa clause de départ et quelques heures plus tard, il était présenté au Betis.

Il est connu pour sa souplesse en cours de match et sa construction depuis l'arrière, même avec les petites formations.

transferTs - In

Emerson (FC Barcelona), Fekir (Ol. Lyon), Juanmi (Real Sociedad), Martín (Sporting Gijón), Pedraza (Villareal).

Out

Alegría (RCD Mallorca), Boudebouz (AS Saint-Etienne), Brasanac (CA Osasuna), Inui (SD Eibar), León (UD Levante), López (AS Roma, Ita), Ruibal (CD Leganés).

VEDETTE : Nabil Fekir

C'est une année spéciale pour Nabil Fekir. Le Français a quitté son nid, à Lyon, après huit ans, pour le Real Betis. Fekir a tout connu avec le club hexagonal. Il a même été sacré champion du monde en Russie avec les Bleus de Didier Deschamps. Il avait donc besoin de relever un nouveau défi et on s'attendait même à ce que ce soit déjà pour l'année précédente, après l'incroyable été français. Fekir pouvait rejoindre Liverpool pour 60 millions mais le médian a préféré rester un an de plus à Lyon. Il n'a pas fait le bon choix car un an plus tard, sa valeur marchande a dégringolé à 20 millions et les grands clubs ne s'intéressaient plus au Français de 26 ans. Il peut cependant peut-être relancer sa carrière dans un nouvel environnement.

Rubi, Getty Images
Rubi © Getty Images
Le Betis est sa huitième équipe en dix ans. Il n'est jamais resté plus d'une saison dans un club et il a pris deux années sabbatiques. La saison dernière, il a parqué l'Espanyol à la sixième place. Il a ensuite payé lui-même sa clause de départ et quelques heures plus tard, il était présenté au Betis. Il est connu pour sa souplesse en cours de match et sa construction depuis l'arrière, même avec les petites formations. Emerson (FC Barcelona), Fekir (Ol. Lyon), Juanmi (Real Sociedad), Martín (Sporting Gijón), Pedraza (Villareal). Alegría (RCD Mallorca), Boudebouz (AS Saint-Etienne), Brasanac (CA Osasuna), Inui (SD Eibar), León (UD Levante), López (AS Roma, Ita), Ruibal (CD Leganés). C'est une année spéciale pour Nabil Fekir. Le Français a quitté son nid, à Lyon, après huit ans, pour le Real Betis. Fekir a tout connu avec le club hexagonal. Il a même été sacré champion du monde en Russie avec les Bleus de Didier Deschamps. Il avait donc besoin de relever un nouveau défi et on s'attendait même à ce que ce soit déjà pour l'année précédente, après l'incroyable été français. Fekir pouvait rejoindre Liverpool pour 60 millions mais le médian a préféré rester un an de plus à Lyon. Il n'a pas fait le bon choix car un an plus tard, sa valeur marchande a dégringolé à 20 millions et les grands clubs ne s'intéressaient plus au Français de 26 ans. Il peut cependant peut-être relancer sa carrière dans un nouvel environnement.