coach - Luis García, 01/12/1972

? En 2000, Luis García n'a que 27 ans et défend les couleurs de Benidorm. Mais il sera contraint de mettre un terme à sa carrière à cause d'une grave blessure au ménisque.
...

? En 2000, Luis García n'a que 27 ans et défend les couleurs de Benidorm. Mais il sera contraint de mettre un terme à sa carrière à cause d'une grave blessure au ménisque. ? À seulement 48 ans, il a déjà entraîné douze équipes différentes. Une aux Émirats, une en Arabie Saoudite, deux en Chine et huit en Espagne. ? De 2018 à 2019, il officie à la tête de Villarreal, puis du Beijing Renhe. Sur vingt matches cette année-là, il ne goûtera qu'une seule fois à la victoire. Pour sept nuls et douze défaites. IN Jaume Costa (Villarreal), Dominik Greif (Slovan Bratislava, Svk), Pablo Maffeo (VfB Stuttgart, Ger), Amath Ndiaye & Ángel Rodríguez (Getafe). OUT Ante Budimir (Osasuna), Fran Gámez (Real Saragosse), Enzo Lombardo (Huesca), Miquel Parera (Racing Santander), Josep Señé (Lugo) Stoichkov (Eibar), Pablo Valcare (Burgos), Igor Zlatanovic (Maccabi Netanya, Isr), Álex López (libre). Le football n'est pas une science exacte et ne le sera heureusement jamais. La preuve encore avec Dani Rodríguez. Le milieu offensif espagnol, incroyable la saison passée avec Majorque, évoluait encore en quatrième division à l'âge de 23 ans. Il faisait partie des joueurs sur qui personne n'aurait osé mettre une pièce quant à ses chances de réussite au plus haut niveau. Pourtant, il a bel et bien été l'un des hommes fort de la montée des insulaires. Du coup, Rodríguez va pouvoir à nouveau goûter à la Liga, un an après l'avoir quittée sous le même maillot rouge et noir. Assez polyvalent, il exploite le maximum de son potentiel lorsqu'il est positionné dans l'axe du jeu. À cet endroit, il sait tout faire. Ratisser, récupérer, se projeter: en bref, il est un peu l'archétype du box-to-box moderne. En attestent ses huit buts, qu'il a agrémentés de cinq passes décisives et de huit cartes jaunes.