Raúl Physique

Le numéro 7 de Schalke 04 ne fait pas partie des grands attaquants au niveau de la taille (1m80). Son volume de jeu et sa capacité à réaliser de longues courses n'ont jamais fait partie de ses spécificités. Il n'est pas très développé musculairement que ce soit au niveau du torse ou des membres inférieurs. Sa vitesse sur les premiers mètres est en léger déclin mais il compense cela par son expérience, son placement et sa lecture du jeu. La force dans les duels ne fait pas partie de ses points forts.
...

Le numéro 7 de Schalke 04 ne fait pas partie des grands attaquants au niveau de la taille (1m80). Son volume de jeu et sa capacité à réaliser de longues courses n'ont jamais fait partie de ses spécificités. Il n'est pas très développé musculairement que ce soit au niveau du torse ou des membres inférieurs. Sa vitesse sur les premiers mètres est en léger déclin mais il compense cela par son expérience, son placement et sa lecture du jeu. La force dans les duels ne fait pas partie de ses points forts. L'ancien joueur du Real fait partie des plus grands techniciens du ballon rond. Ses dribbles, ses enchaînements et sa conduite de balle, tête levée, sont de très haut niveau. Tous ces gestes sont réalisés avec une facilité et une élégance réellement déconcertante. Ses frappes et ses passes sont d'une précision chirurgicale et il est capable, aussi, de marquer des buts de la tête. Dans les airs, toutefois, il ne rivalise pas avec les défenseurs les plus athlétiques quand il doit les affronter en 1 contre 1. L'Espagnol peut évoluer sur toute la largeur du terrain. Cette aptitude le rend imprévisible et difficile à contrer pour l'adversaire. Il se montre dangereux dès qu'il pénètre dans les 16 mètres. Quand il se trouve sur le flanc droit, il est susceptible de rentrer dans le jeu et de se retrouver très rapidement en position de frappe sur son meilleur pied. En perte de balle, il est plutôt passif et il préfère s'appuyer sur ses partenaires pour récupérer le ballon. A 33 ans, il fallait avoir une capacité à se remettre en question. Il a réussi à gagner le respect de tous et son arrivée dans la Ruhr l'année. Après une première saison réussie, il va devoir remettre l'ouvrage sur le métier pour confirmer et durer en championnat d'Allemagne. L'ancien galactique fait partie des meilleurs buteurs de tous les temps. Il est capable de conclure des deux pieds avec un sang-froid digne des plus grands artificiers. Il est toujours à l'affût du deuxième ballon et son feeling en zone de finition fait le reste. Les reprises de volée, que ce soit de l'intérieur, du cou-de-pied ou de l'extérieur des deux pieds sont réalisées sous le sceau de la grande classe.Avec son mètre 80, Ryan Giggs est un joueur svelte. Son volume de jeu et son endurance restent tout à fait exceptionnels pour un joueur de son âge (37 ans). Il a peut-être perdu un peu d'explosivité mais son intelligence de jeu et son expérience masquent ses petites carences. La force en duel n'a jamais été une de ses qualités premières mais en évoluant sur le flanc, il parvient à éviter les vraies confrontations physiques. On ne peut pas dire que c'est un joueur à la masse musculaire impressionnante. Pour un footballeur britannique, le joueur aux 11 titres de champion d'Angleterre possède des qualités techniques exceptionnelles. Sa couverture de balle, ses dribbles, son passing sont d'excellent niveau. Que dire alors de ses centres du pied gauche ? De vrais caviars pour Wayne Rooney et consorts. Son pied droit n'est pas du même tonneau. Son jeu de tête est assez limité et il s'en sert peu en zone de finition.Le Gallois est typiquement un joueur de flanc qui a fait la plus grande partie de sa carrière côté gauche. L'évolution du football, avec le positionnement des gauchers à droite et inversement, lui permet de permuter sans problème. Il est aussi capable d'évoluer comme soutien d'attaque axial. Sa lecture du jeu et sa capacité à alterner jeu court-jeu long font de lui un joueur très impliqué au niveau offensif. En perte de balle, il ne rechigne pas à couper les angles et à se repositionner. Il possède une force de caractère de haut niveau qui lui a permis de prester sur la durée mais aussi de récupérer sa place, après une période, pas si éloignée, où il devait se contenter d'un rôle de doublure de luxe. Grâce à son travail, il est revenu dans les plans de Sir Alex Ferguson. Le Mancunien est un joueur qui utilise peu la puissance dans quelque circonstance que ce soit. Il choisit le plus souvent la finesse quand il se retrouve en situation de conclure. C'est un joueur qui pense au collectif avant tout, il est d'ailleurs plus un passeur qu'un buteur. Sur les phases arrêtées, il cherche tout d'abord la précision plutôt que la force. Ses reprises de volée sont très pures et digne des plus grands techniciens de la planète foot. NÉ EN 1963, ETIENNE DELANGRE JOUA COMME DÉFENSEUR AU STANDARD DE 1981 À 1992 (267M EN D1 ET 6B, CHAMPION EN 82 ET 83). EX-CHARGÉ DE COURS À L'ÉCOLE DU HEYSEL, IL COACHA DE LA P1 À LA D1 (CHARLEROI). PAR ÉTIENNE DELANGRE