20e journée Lokeren - Cercle Bruges

Points : Lokeren 67/11
...

Points : Lokeren 67/11 Cercle Bruges 72/13 Buts : 8' Taravel (1-0), 11' Boi (1-1), 47' De Ceulaer (2-1) Assists : Owusu, Leko Corners : 4-6 Fautes : 11-17 Arbitre : Delacour (6/10) Jaune : - Rouge : - Spectateurs : 4.500 Coaching : Peter Maes avait placé El Mouataz à gauche au lieu de De Bock. Il voulut offrir un quart d'heure de jeu à Fevang, mais celui-ci ne put achever la partie à cause d'une blessure. Bob Peeters avait laissé étonnamment Neto et Iachtchouk sur le banc et offert une place de titulaire à D'Haene et Serebrennikov. Reynaldo fêtait sa rentrée, mais il n'a pas su tirer suffisamment le rendement du Cercle. A retenir : Tout à la fin, Bob Peeters demanda à Bernt Evens d'aller en pointe. Vidarsson le suppléa à l'arrière-gauche. Derniers matches : Lokeren : v n v n v (11/15) Cercle Bruges : v n v d d (7/15) Non alignés : Lokeren : Lazic, Smajic, Gueye I.K., Deekman Cercle Bruges : Van Roose, Portier, Coppens J., Wang Points : Charleroi 67/11 G. Beerschot 71/13 Buts : 6' Losada (1-0), 72' Gueye (2-0) Assists : Kaya, Cordaro Corners : 9-4 Fautes : 17-11 Arbitre : Simon (6/10) Jaune : 51' Cordaro, 55' Negrao, 63' Custovic Rouge : - Spectateurs : 4.000 Coaching : Czaba Laszlo s'est vu contraint d'aligner une équipe B vu que les transferts du mercato n'étaient pas encore qualifiés. La plupart des joueurs ont saisi leur chance pour se montrer au coach. Jacky Mathijssen avait aligné son équipe type, mais laissa François sur le banc. L'apport de MacDonald et François après le repos ne permirent pas de retourner la situation. A retenir : la première victoire pour Csaba Laszlo, contre un Germinal Beerschot pas du tout inspiré. Derniers matches : Charleroi : d d d d v (3/15) G. Beerschot : n d n d (2/12) Non alignés : Charleroi : Hatefi, Kchab, Delpank, Houdret, Becker G. Beerschot : Nyoni, Maes, Mikulic, Rits Points : Eupen 75/13 Zulte Waregem 67/11 Buts : 21' Hyland (0-1), 79' Chevalier (0-2) Assists : Bossut Corners : 5-0 Fautes : 14-19 Arbitre : Delferière (6/10) Jaune : 12' Habibou, 30' Bossut, 34' Vandenbroeck D., 42' Matton Spectateurs : 2.680 Coaching : Albert Cartier remplaça in extremis Diniz, qui ne parut pas apte à jouer à l'échauffement, par Panizzolo, mais vut son équipe jouer de manière trop empressée et Lepiller manquait à la construction. Hugo Broos introduisit Habibou et Nfor dans le onze de base et donna ordre de balancer de longs ballons en 2e mi-temps car il estimait le terrain impraticable au beau jeu. A retenir : Sammy Bossut fut la figure emblématique du match. En stoppant un penalty et en donnant plus tard un assist sur le but libérateur, il évita à son équipe de perdre des points contre un Eupen volontaire mais trop brouillon. Derniers matches : Eupen : n d d v d (4/15) Zulte Waregem : n d v v v (10/15) Non alignés : Eupen : Diniz, Hendrikx, Colinet, Petr, Johnson. Zulte Waregem : Roelandts, Muyters, Tamsin, Jonckheere Points : Genk 69/12 St-Trond 67/11 Buts : 9' Barda (1-0), 45' Schouterden (1-1) Assists : De Bruyne, Sidibe Corners : 8-7 Fautes : 11-21 Arbitre : Wouters (7/10) Jaune : 67' Wagemakers, 73' Deferm Rouge : - Spectateurs : 21.124 Coaching : Frank Vercauteren choisit à nouveau la charnière centrale Matoukou-Joneleit. Il était satisfait de la 1re mi-temps. L'apport de Dugary aurait encore pu apporter la victoire. Guido Brepoels para la suspension de Kotysch en plaçant Odoi derrière. A gauche, Rymenants put occuper une nouvelle fois son flanc. Schouterden démarra en soutien central de Sidibe. A retenir : Le premier nul à la Cristal Arena cette saison. Tout comme lors du premier tour, le derby fut arbitré par le bourgmestre de Lummen, Luc Wouters. Etant donné qu'il s'agissait d'une rencontre d'alignement, 4 joueurs de chaque équipe n'étaient pas qualifiés. Derniers matches : Genk : d v v n n (8/15) St-Trond : v v d d n (7/15) Non alignés : Genk : Daeseleire, Durwael, Köteles St-Trond : Buysens, Commers, Bertjens, Dengis, Vanhees, Proesmans Points : Malines 69/12 Courtrai 65/12 Buts : 53' Gorius (1-0) Assists : - Corners : 3-3 Fautes : 23-23 Arbitre : Pots (10/10) Jaune : 14' Van Hoevelen, 31' Belhocine, 55' Oussalah, 60' Vidarsson B., 66' El Araichi, 74' Pavlovic, 88' Destorme Rouge : 80' Rossini (2x jaune) Spectateurs : 5 Coaching : Marc Brys ne pouvait pas aligner Ibou, Kabasele et Koulibaly et était privé de Diabang et Benteke, blessés. Il laissa Ghomsi sur le côté et donna la préférence à Vidarsson sur De Witte. Hein Vanhaezebrouck ne put pas aligner Scepovic. Il laissa El Araichi glisser vers l'entrejeu ce qui permit à Capon de soutenir Rossini. A retenir : un seul vrai attaquant à trouver sur la feuille de match : Giuseppe Rossini. Derniers matches : Malines : n - d v v (7/15) Courtrai : n d v v d (7/15) Non alignés : Malines : Soetaers, Biebauw, Biset, Dunkovic Courtrai : Lahaye D., Reina, Martin B., Dejaegere