En juin, l'équipe nationale Espoirs avait rendu une certaine fierté au football belge en atteignant les demi-finales du Championnat d'Europe, synonyme de qualification olympique. Deux mois plus tard, le soufflé est déjà retombé. Des 7.000 supporters qui s'étaient rendus à Arnhem pour encourager les Diablotins face aux Serbes, il n'en restait qu'une poignée pour saluer la première sortie (officieuse) de la nouvelle génération, en match amical face à la Suisse, à Courtrai (défaite 1-2).
...

En juin, l'équipe nationale Espoirs avait rendu une certaine fierté au football belge en atteignant les demi-finales du Championnat d'Europe, synonyme de qualification olympique. Deux mois plus tard, le soufflé est déjà retombé. Des 7.000 supporters qui s'étaient rendus à Arnhem pour encourager les Diablotins face aux Serbes, il n'en restait qu'une poignée pour saluer la première sortie (officieuse) de la nouvelle génération, en match amical face à la Suisse, à Courtrai (défaite 1-2). Jean- FrançoisdeSart a déjà prévenu : " Il faudra être indulgent avec ces Espoirs-là et ne pas effectuer de comparaison hâtive, car c'est un nouveau cycle qui commence alors qu'en juin, la génération précédente arrivait en fin de cycle ". De tous les héros de Arnhem, il n'en restait que deux sur la pelouse à Courtrai : TomDeMul et SébastienPocognoli. Tout marris de n'avoir pas été appelés par RenéVandereycken, ils ont dû trouver étrange de courir sur la pelouse flandrienne dans l'indifférence quasi générale. Le nouveau sociétaire du FC Séville avait été promu capitaine et fit preuve de bonne volonté, mais s'est parfois emmêlé les pinceaux dans ses dribbles. L'ancien joueur de Genk, transféré à l'AZ Alkmaar, a joué une mi-temps à l'arrière gauche, puis une autre au milieu gauche, sans être transcendant. La sélection comportait d'autres joueurs présents à l'Euro, mais qui n'y avaient que peu ou pas joué, comme LandryMulemo, AxelWitsel ou le gardien FrankBoeckx. JonathanLegear, JeanvionYulu- Matondo et IbrahimMaaroufi figuraient sur la liste des 30, mais avaient sauté au dernier moment (les deux premiers pour blessure, le second par choix du coach). On découvre donc beaucoup de nouvelles têtes, comme le solide gardien YvesMakabuMa- Kalambay, originaire d'Anderlecht, passé à Chelsea et aujourd'hui actif à Hibernians Edimbourg ; DavidPollet, qui vient d'intégrer le noyau A de Lens ; MassimoMoia, que La Gantoise est allé chercher à Sochaux : ou encore RolandLamah, transféré d'Anderlecht à Roda JC durant l'été. Bref, on repart véritablement de zéro pour la nouvelle campagne, qualificative pour l'Euro 2009, qui démarre par des matches contre l'Autriche (ce vendredi à Malines) et en Islande (mardi prochain à Reykjavik). La Slovaquie et Chypre font également partie de notre groupe. " A priori, c'est un groupe abordable ", estime De Sart. " Attention toutefois : l'Autriche vient de disputer la demi-finale du Championnat du Monde des -20 ans. Je m'attends donc à rencontrer un rival coriace. De notre côté, on a aussi du potentiel, surtout sur le plan offensif, mais il faut le temps que tout se mette en place. L'un des inconvénients de notre participation à l'Euro, en juin, est qu'on n'a pu organiser qu'un seul match amical pour préparer cette génération-ci. La première mi-temps face à la Suisse n'a pas été brillante. Mais en face, on avait la génération qui avait été championne d'Europe des -17 ans. Chez nous, certains garçons se voyaient pour la première fois. Ce phénomène risque encore de s'accentuer à l'avenir, car de plus en plus de jeunes Belges émigrent très tôt. Plus uniquement aux Pays-Bas, mais aussi en Italie, en Espagne ou en Ecosse. Pour les visionneurs de l'Union Belge, cela devient difficile de les suivre à la trace ". En juin, Maaroufi - qui a joué 30 minutes avec l'Inter Milan lors du Trophée Juan Gamper à Barcelone mercredi passé - avait été très déçu d'être écarté en dernière minute de la sélection pour l'Euro. La semaine dernière, un bruit avait couru selon lequel il s'apprêtait à honorer une première sélection avec les Espoirs marocains... qualifiés, eux aussi, pour les Jeux Olympiques. De Sart ne s'inquiète pas trop. " Je comprends qu'Ibrahim ait été déçu d'avoir été privé d'Euro. Mais il était l'un des plus jeunes - né en 1989 - et son tour viendra. Au téléphone, il m'a confié qu'il était toujours disposé à défendre les couleurs de la Belgique. C'est à lui d'effectuer le choix. Un choix qui n'est d'ailleurs pas définitif, puisqu'il pourra encore changer d'avis au moment d'intégrer la sélection A ". Parallèlement à cette campagne de qualification pour l'Euro 2009, De Sart devra aussi garder son équipe olympique en éveil. Les joueurs qui ont disputé le dernier Euro sont désormais éparpillés un peu partout : chez les Diables Rouges, au sein des Espoirs actuels ou... dans aucune sélection, car trop âgés et pas repris par Vandereycken. " Préparer dès à présent l'équipe qui disputera les J.O. en août 2008 se révèle quasiment impossible, car il n'y a pas de date disponible pour organiser des matches amicaux ", regrette De Sart. " On pourra éventuellement l'envisager durant le premier semestre de 2008, lorsque la campagne actuelle des Diables sera terminée, mais même durant cette période, seules deux dates ont été prévues pour des rencontres internationales : en février et en mars. Dans l'état actuel, l'idée qui tient la route est d'organiser un petit stage à la fin du championnat de Belgique, à la fin mai, puis d'entamer la préparation aux J.O. durant le mois de juillet ". Encore faut-il, pour cela, obtenir l'accord des clubs, ce qui n'est pas gagné d'avance. " J'aimerais avoir les joueurs sous la main le plus tôt possible, afin de les préparer comme un entraîneur de club ", poursuit De Sart. " On devrait s'envoler pour la Chine une dizaine de jours avant le début de la compétition. La participation des Diables à la Coupe du Monde 2002 au Japon et des -17 ans au Championnat du Monde 2007 en Corée ont fait qu'aujourd'hui, à l'Union Belge, on maîtrise bien les problèmes liés au décalage horaire ou au changement de climat ". D'ici là, la préparation de l'équipe olympique risque donc de se limiter aux matches des... Diables Rouges. " Avoir une dizaine d'Espoirs repris en équipe A est exceptionnel ", estime De Sart. " Je ne pense pas qu'à l'étranger, beaucoup d'autres sélections soient dans ce cas. Une génération dorée est en train de naître. Il faudra la couver, et bien la gérer, afin qu'elle donne les fruits qu'on est en droit d'attendre d'elle. Elle n'arrivera à pleine maturité qu'en 2010 ou 2014 ". A priori, De Sart est toujours décidé à partir en Chine avec les hommes qui ont forgé la qualification pour les J.O. " Les joueurs qui étaient présents aux Pays-Bas auront, en principe, la priorité. Mais en 12 mois, beaucoup de choses peuvent se passer. L'intention de la Fédération est, en tout cas, d'envoyer la meilleure équipe possible ". De Sart n'exclut donc pas de rappeler StevenDefour ou VincentKompany. Mais, pour les trois joueurs de plus de 23 ans, MaartenMartens et JonathanBlondel devraient être prioritaires par rapport à - par exemple - DanielVanBuyten et TimmySimons. " Il faudrait tout de même se renseigner sur les critères de sélection de ces trois joueurs plus âgés : j'avoue que, moi-même, je suis encore dans le flou ". Le règlement du CIO dit ceci : " Les joueurs nés après le 1er janvier 1985 pourront participer. Les joueurs ayant participé aux qualifications pour les J.O. d'Athènes 2004 seront autorisés à s'aligner. Un maximum de trois joueurs âgés de plus de 23 ans seront autorisés à jouer ". Le COIB se demande si les joueurs qui ont participé aux qualifications 2004 font partie de la sélection " normale " (et donc en nombre illimité) ou s'il faut les inclure dans la liste des joueurs de plus de 23 ans. Le comité olympique espère obtenir une réponse claire le plus tôt possible. par daniel devos - photo: reporters