Mardi dernier, RafaelBenitez annonçait qu'il ne resterait pas à Valence. L'homme qui a offert deux titres de champion en trois ans, ainsi qu'une Coupe de l'UEFA, au club ché, a pris cette décision alors qu'il était encore sous contrat pour une saison. Il a tenu à préciser que, contrairement à ce que certains avaient laissé entendre, le motif de son départ n'est pas d'ordre financier. Il faut donc plutôt chercher les raisons dans des divergences de vues au niveau technique.
...

Mardi dernier, RafaelBenitez annonçait qu'il ne resterait pas à Valence. L'homme qui a offert deux titres de champion en trois ans, ainsi qu'une Coupe de l'UEFA, au club ché, a pris cette décision alors qu'il était encore sous contrat pour une saison. Il a tenu à préciser que, contrairement à ce que certains avaient laissé entendre, le motif de son départ n'est pas d'ordre financier. Il faut donc plutôt chercher les raisons dans des divergences de vues au niveau technique. Son successeur a été rapidement désigné : il s'agit de ClaudioRanieri, limogé à Chelsea. L'entraîneur italien s'était déjà occupé de Valence pendant deux ans et demi, et avait remporté la Coupe du Roi 1999. Lors de ses premiers entretiens avec la presse espagnole, il a tenu des propos prudents, parlant uniquement d'accord verbal car un arrangement devait encore être trouvé avec Chelsea à propos de l'indemnité à lui verser pour rupture de contrat, mais il ne fait aucun doute qu'il entraînera les champions d'Espagne la saison prochaine. " Mon c£ur me dit : - Claudio, va àValence ! ", explique-t-il. " J'ai vécu de grands moments à Mestalla et le courant est toujours passé avec les supporters. Ceux-ci, je pense, ne m'ont pas oublié et c'est réciproque ". Claudio Ranieri fut le premier entraîneur à qualifier Valence pour la Ligue des Champions. Entre-temps, le club a pris de l'envergure et enrichi son palmarès. " La succession de Rafael Benitez ne m'effraie pas ", affirme-t-il. " Je sais que mon prédécesseur a réalisé de l'excellent travail et je m'efforcerai de poursuivre dans la même voie, en apportant ma petite touche personnelle ". A la question de savoir si lui-même avait changé depuis sa première période à Valence, il a répondu : " J'ai quelques cheveux blancs en plus, mais ma motivation est toujours intacte ". Il ne cache pas ses ambitions : " Certains m'ont dit que Valence avait atteint son sommet. Et bien, moi, j'essayerai d'aller encore plus haut. Je sais que je disposerai d'une très bonne équipe et les dirigeants m'ont promis de réaliser les transferts nécessaires, s'il le faut ". (D. Devos) INAKI SAEZ, le sélectionneur de l'équipe nationale, a prolongé son contrat jusqu'à la Coupe du Monde 2006. MICHELSALGADO s'est occasionné une déchirure à la cuisse pendant le stage de préparation au centre sportif de Las Rozas, près de Madrid, et a dû déclarer forfait pour l'EURO 2004. Il a été remplacé dans la liste des 23 par Capdevila, l'arrière gauche de La Corogne. JOSEMARIAAMORRORTU sera l'entraîneur de la Real Sociedad au cours des deux prochaines saisons. Il succède au Français ReynaldDenoueix. FERNANDOVAZQUEZ a été choisi comme l'entraîneur chargé de faire remonter le Celta Vigo en D1. LUISFERNANDEZ a prolongé d'une saison à l'Espanyol Barcelone. GREGORIOMANZANO, qui quitte l'Atletico Madrid, devrait se recaser à Malaga. PACOROIG, ex-président et principal actionnaire du FC Valence, a vendu toutes ses actions à JuanBautistaSoler. On parle d'un montant de 31,5 millions d'euros. JEREMIE BRECHET (25 ans), le défenseur français formé à Lyon et qui joua cette saison à l'Inter Milan, est la première acquisition de la Real Sociedad. RUBENCASTRO, meilleur buteur de D2 sous le maillot de Las Palmas, est le premier transfert du Deportivo. MICHAELBALLACK a dit oui à JoanLaporta. Reste au président du FC Barcelone à convaincre son homologue du Bayern Munich, qui exige 15 millions d'euros. JAVIEROLAIZOLAETVICENTEFERNANDEZ quittent Majorque. Le premier, qui a passé dix ans dans les îles Baléares, veut partir en beauté et n'exclut pas l'acceptation d'un poste dans le staff technique. Le second a été trop souvent blessé. MiguelAngelNadal, 38 ans, pourra rester s'il le souhaite. LEREALMADRID effectuera une mini-tournée au Japon, du 27 juillet au 1er août, avec deux matches amicaux au programme. D.Devos