L'entraîneur (53 ans) va bientôt quitter Hambourg la tête haute. Depuis que Huub Stevens a repris la direction sportive du HSV, le 3 février dernier, il a propulsé l'équipe de Vincent Kompany de la 18e à la troisième place du classement. Le club souhaitait donc conserver son entraîneur mais le flegmatique Stevens a décidé de retourner aux Pays-Bas l'été prochain, pour y relever le défi sportif qui l'attend au PSV mais aussi pour être plus proche de sa femme Toos, qui souffre d'une grave maladie chronique des intestins. " En mars, mon épouse a lutté plusieurs jours contre la mort ", a-t-il confié à GPD (groupe de presse néerlandais). " Ce fut un moment horrible, très éprouvant. Elle se p...

L'entraîneur (53 ans) va bientôt quitter Hambourg la tête haute. Depuis que Huub Stevens a repris la direction sportive du HSV, le 3 février dernier, il a propulsé l'équipe de Vincent Kompany de la 18e à la troisième place du classement. Le club souhaitait donc conserver son entraîneur mais le flegmatique Stevens a décidé de retourner aux Pays-Bas l'été prochain, pour y relever le défi sportif qui l'attend au PSV mais aussi pour être plus proche de sa femme Toos, qui souffre d'une grave maladie chronique des intestins. " En mars, mon épouse a lutté plusieurs jours contre la mort ", a-t-il confié à GPD (groupe de presse néerlandais). " Ce fut un moment horrible, très éprouvant. Elle se porte mieux, compte tenu des circonstances, mais elle a encore un long chemin à parcourir pour vaincre le mal ". Stevens est un entraîneur impitoyable, râleur également, mais la direction du HSV l'apprécie beaucoup. Lorsqu'il a succédé à Thomas Doll, les joueurs ont subi un véritable choc culturel. Ils appréciaient beaucoup leur coach précédent, qui leur octroyait beaucoup de libertés. Si la méthode Doll connut le succès en début de mandat, ce ne fut plus le cas durant les mois précédant son renvoi. Stevens est un ancien défenseur. Il a toujours été un fervent partisan de la discipline. En Allemagne, on l'appelle Harter Hund (le chien dur - ce n'est pas une insulte). Les footballeurs de caractère s'épanouissent sous sa direction. Stevens a un penchant pour les joueurs de caractère, qui lui ressemblent. Il aime à confronter ses hommes à leurs erreurs par des vidéos des matches. Stevens a ainsi rendu son équilibre à l'équipe, en s'appuyant sur une solide organisation. En outre, il possède un joueur en or, en la personne de Rafael van der Vaart. " Certains supporters commencent à rêver du titre ", explique-t-il dans les colonnes de Bild. " Pas mes joueurs ni moi-même. Notre classement n'est qu'un instantané. C'est en fin de saison qu'on distribue les trophées et le Bayern reste le grandissime favori au titre ". Willy Schulz, le président du conseil d'administration, résume le respect général de la direction hambourgeoise à l'égard du Néerlandais. Il a comparé son professionnalisme et ses compétences à ceux d'entraîneurs tels qu' Ernst Happel et Branko Zebec. De sérieuses références. VALÉRIEN ISMAËL (32 ans), embauché par le Bayern en juillet 2005, a retrouvé la santé après une blessure de 18 mois. Cependant, le défenseur central français a appris de la bouche du manager Uli Hoeness qu'il pouvait partir durant la trêve hivernale. " Ottmar Hitzfeld est la cause de mes problèmes ", a déclaré le joueur à L'Equipe. Le Bayern a un remplaçant sous la main : le Brésilien Breno (Sao Paulo), âgé de 18 ans. LE BAYER LEVERKUSEN est sur le point de clôturer le transfert de l'international tunisien Yassine Chikhaoui (21 ans), un médian central qui évolue actuellement pour le FC Zurich. FLORIAN KRINGE (25 ans), bientôt en fin de contrat au Borussia Dortmund, suscite l'intérêt du Werder Brême et de Parme. Le médian polyvalent gagne actuellement 500.000 euros par saison. TAMAS HAJNAL (26 ans, ex-STVV), est la révélation de Karlsruhe cette saison. Le médian vient d'être élu Footballeur de l'Année en Hongrie. ANDREAS HINKEL (25 ans), transféré de Stuttgart au FC Séville pour quatre millions en 2006, est las de faire banquette en Espagne. L'arrière droit insiste pour être transféré en janvier, de peur de ne pas être sélectionné pour l'EURO. Felix Magath, l'entraîneur du VfL Wolfsburg, s'est déjà renseigné à son sujet mais on lui a répondu que Hinkel était lié à Séville jusqu'en 2010 et qu'il ne pourrait partir que contre quinze millions. Contre le Bayern, Peter Van der Heyden a été titularisé, à la surprise générale : le VfL Wolfsburg souhaitait-il le mettre en vitrine afin de le transférer en janvier ? FRÉDÉRIC VANHEULE