Décompressons ! Voici comme prévu le jeu des maniaques, réservé aux lecteurs tout foot tout le temps depuis tout petits ! Manquent 100 mots, et figurez-vous que chaque case vide correspond à une lettre ! Photocopiez autant de fois que vous avez d'invités aussi footeux que vous lors du réveillon et adonnez-vous-y avec convivialité : ça fournira l'occasion d'une nouvelle bouffe un peu plus tard, lorsque vous corrigerez les résultats (fournis dans une semaine) et refilerez un petit cadeau au vainqueur ! Ne me remerciez pas, joyeuses fêtes, gaffe à vos foies et sur les routes, la vie n'a pas de prix.
...

Décompressons ! Voici comme prévu le jeu des maniaques, réservé aux lecteurs tout foot tout le temps depuis tout petits ! Manquent 100 mots, et figurez-vous que chaque case vide correspond à une lettre ! Photocopiez autant de fois que vous avez d'invités aussi footeux que vous lors du réveillon et adonnez-vous-y avec convivialité : ça fournira l'occasion d'une nouvelle bouffe un peu plus tard, lorsque vous corrigerez les résultats (fournis dans une semaine) et refilerez un petit cadeau au vainqueur ! Ne me remerciez pas, joyeuses fêtes, gaffe à vos foies et sur les routes, la vie n'a pas de prix. Suite à plusieurs prestations en nnnnn de nnnn, le président avait tiré la nnnnnnnn d' nnnnnn. Il fallait nnnnnnnnn avant l'hiver ! Si l'équipe, qui jouait à nnnnnnnn, n' nnnnnnnnn pas la nnnnnnnn de l'enjeu, sa double décision serait nnnnnnnnnnn : d'abord, l'entraîneur serait nnnn, et tant pis si c'était tirer sur l' nnnnnnnnn ; ensuite, lui-même jetterait le nnnn, et tant pis si cela signifiait fermer nnnnnnnn pour le club ! nnnnnn de malchance, l'équipe était aujourd'hui nnnnnnn de huit nnnnnnnn défensifs, une véritable nnnnnnnnn : le gardien Soutine était suspendu pour nnnn de nnnnnnn jaunes ; Kisling était en nnnnnnnnnnn avec ses adducteurs ; le jeune Pascin, fort utilisé ces derniers temps, éprouvait le nnnnnn de nnnnnnnn ; Foujitannnnnnnn une longue nnnnnnnnnn pour nnnnn de fait sur un arbitre nnnnnnnnn, qui avait validé un but adverse nnnnnnn de hors-jeu ; Zadkine venait d'être nnnnn dans le nnnnn B parce qu'il avait refusé une nnnnnnnnnnnn de contrat aux mêmes conditions nnnnnnnnnnn ; Severini se remettait d'une nnnnnnnn de ménisque et n'était pas encore nnnnnnnnnnnn ; Ribeira, le milieu nnnnnnnnnnnn, était placé en nnnnnnnnnnn pour cause de grippe n/ nnnn ; et voilà que Marcoussis, son remplaçant tout nnnnnnn, venait de se nnnnnnn à l'échauffement ! Il allait falloir lancer dans la nnnnnnn des jeunes du nnn, et ne pas encaisser : mais pour tenir le nnnn derrière, il faudrait se serrer les nnnnnn ! C'était presque une équipe nnn... sauf que demeuraient aux nnnnn- nnnnnn deux buteurs hors nnnn, deux stars, deux noms nnnnnnnnn, un nnn de nnnnnnnnnn qui avait nnnnn la peau des nnnnnn au trésorier : mais grâce à Picasso et Modigliani, à chaque match, deux nnnnnnn au moins terminaient leur nnnnnn au nnnn des nnnnnn ! Picasso avait une nnnn à la place du nnnn, en même temps qu'un sens nnnnnnnn très nnnnnnnnn. Son nnnnnnnn Modigliani était un nnnnnnnn d'espaces doté d'un fabuleux nnnnnnnnn de jambes en nnnnnn course, mais aussi d'un crochet très nnnnn. Passons au nnnnnn de ce match d'une importance nnnnnnnn : 13' : erreur d' nnnnnnnnnnnn de la nnnnnnnn de Soutine (0-1). 30' : Picasso tente un coup franc en nnnnnnn morte : il loge pile le ballon sous l' nnnnnnn, enlevant la nnnnn d' nnnnnnnn pour forcer le but nnnnnnnnnnn (1-1). 43' : Modigliani est au nnnnn- n- nnnnn avec son adversaire nnnnnn ; il finit par prendre le nnnnnn (2-1). 77' : comédien, le n°9 visiteur fait son nnnnnn et s' nnnnnnn dans le rectangle. Il se paie le nnnn d'une nnnnnnn pour nnnnnnnnn lui-même un penalty fort nnnnn, et nnnnnnnn la nnnnnn du score (2-2). 88' : longue balle à nnnnnn de Picasso pour Modigliani, qui nnnnnnn la nnnnnn du gardien (3-2). 94' : le gardien visiteur nnnnnnnnnn du pied sur passe en nnnnnnn, et Picasso donne au nnnnn sa nnnnnnnnnnn définitive (4-2). Le match était nnnn, le score était nnnnnn, c'était une victoire à l' nnnnnnn : elle permettait de s'offrir un fameux nnn d' nnn à défaut de déjà se faire une place au nnnnnn. Ce n'était pas nnnnnn la nnnnnn que le président mettrait la nnn sous le nnnnnnnnnn.l par bernard jeunejeanVoici le jeu des maniaques, réservé aux lecteurs tout foot tout le temps depuis tout petits !