Sans doute, le RWDM devra-t-il entamer le nouvel exercice en D3B avec une équipe de juniors ou d'espoirs. Car il ne faut pas se faire d'illusions, il ne restera pratiquement rien de l'équipe qui s'est sauvée sportivement parlant la saison dernière. Il reste deux gros morceaux dans l'effectif bruxellois: Ibrahim Kargbo (20 ans) et Alexandre Kolotilko (23 ans). Tous deux sont encore en théorie sous contrat jusqu'au mois de juin 2003.
...

Sans doute, le RWDM devra-t-il entamer le nouvel exercice en D3B avec une équipe de juniors ou d'espoirs. Car il ne faut pas se faire d'illusions, il ne restera pratiquement rien de l'équipe qui s'est sauvée sportivement parlant la saison dernière. Il reste deux gros morceaux dans l'effectif bruxellois: Ibrahim Kargbo (20 ans) et Alexandre Kolotilko (23 ans). Tous deux sont encore en théorie sous contrat jusqu'au mois de juin 2003. Le Russe est retourné dans son pays natal cet été. Il est présentement injoignable mais son manager s'active à lui trouver un nouveau club. Il est normalement libre puisqu'il n'a plus été payé par le RWDM depuis plus de trois mois. Encore faudra-t-il déterminer dans son cas la réglementation qui est en vigueur. Est-ce la loi belge du travail (celle de 1975 réglementant le statut des sportifs professionnels)? Sans doute s'il devait être recasé dans un club belge. L'hypothèse est peu probable après le bruit qui a couru sans jamais être confirmé, sans doute alimenté par son propre manager, d'un vif intérêt montré à son égard par le Club Brugeois. S'il trouve embauche dans un club étranger, il doit recevoir le certificat international. Pour ce qui est du joueur du Sierra Leone, le cas est différent. Il a été payé (partiellement) en juin dernier et appartiendrait ainsi toujours au RWDM. Il vient d'aller passer des tests à Perugia et a disputé la fin de deux rencontres amicales. Malheureusement pour lui, il ne put pas être jugé sur sa valeur sportive puisque l'entraîneur Cosmi a préféré aligner l'équipe qui allait jouer en Intertoto. En outre, le Calcio ferme presque totalement ses frontières aux joueurs non-Européens des Quinze et les clubs n'ont plus le droit d'en engager qu'un seul. Et à Perugia, les dirigeants préfèrent, pour des raisons financières (Toyota serait prêt à verser de l'argent). le médian offensif japonais Ishizuka des Tokyo Verdy. "On a raconté un peu n'importe quoi au sujet d'Ibrahim Kargbo", explique son manager Bruno Heidercheid. "Contrairement à ce qui a été dit, il n'est pas libre et a besoin du consentement du RWDM pour être transféré, ce dont j'ai eu confirmation à l'Union Belge. Le liquidateur n'autorisera vraisemblablement son transfert que moyennant une somme d'argent importante". Espérons pour le club qu'il en aille ainsi. En attendant, c'est donc la débâcle totale au stade Machtens. En avril dernier, au sortir de la commission des licences, les dirigeants du RWDM affirmaient pourtant fièrement: Nous avons confiance, notre dossier est en béton"!