Franck Ribéry a été ému à cette occasion : il y a un an, le Français du Bayern a été élu Footballeur Européen de l'Année au Grimaldi Forum de Monte Carlo. Ribéry était heureux comme un gosse en recevant le trophée des mains de Michel Platini, le président de l'UEFA. Il devançait Lionel Messi et Cristiano Ronaldo. C'était le couronnement d'une saison exceptionnelle de Ribéry et du Bayern. Durant la conférence de presse suivant l'élection, il avait expliqué, la voix enrouée par l'émotion, que petit, à Boulogne-sur-Mer, il jouait souvent en rue et que son père ne cessait de l'enc...

Franck Ribéry a été ému à cette occasion : il y a un an, le Français du Bayern a été élu Footballeur Européen de l'Année au Grimaldi Forum de Monte Carlo. Ribéry était heureux comme un gosse en recevant le trophée des mains de Michel Platini, le président de l'UEFA. Il devançait Lionel Messi et Cristiano Ronaldo. C'était le couronnement d'une saison exceptionnelle de Ribéry et du Bayern. Durant la conférence de presse suivant l'élection, il avait expliqué, la voix enrouée par l'émotion, que petit, à Boulogne-sur-Mer, il jouait souvent en rue et que son père ne cessait de l'encourager dans sa volonté de devenir footballeur professionnel. Et maintenant, une pièce de sa maison était remplie de trophées. Chaque fois qu'il pénètre dans cette pièce, il se rappelle ses efforts. Cette année, Franck Ribéry n'entre pas en ligne de compte pour cette distinction : il est 24e du premier tour. Depuis 2011, l'UEFA organise ce référendum avec la collaboration des magazines ESM. L'élection a vu le jour en 1956 sous le nom de Ballon d'Or, à l'initiative de France Football. Le jury est composé d'un panel de 54 journalistes issus des 54 nations affiliées à l'UEFA. Sport / Foot Magazine, membre d'ESM, les European Sports Media, depuis des années, vote au nom de la Belgique. Depuis 2011, on procède en deux tours. Dix joueurs sont repris à l'issue du premier scrutin. La semaine prochaine, la liste sera réduite à trois footballeurs qui se disputeront le titre de Footballeur Européen de l'Année, attribué à Monaco dans le cadre du tirage au sort de la Ligue des Champions. Au total, 36 footballeurs ont été proposés aux suffrages, dont un seul Belge, Thibaut Courtois, douzième et donc exclu du top dix. La liste comporte trois Allemands, ce qui n'est pas surprenant après la Coupe du Monde. Le Bayern est le meilleur club avec quatre représentants alors que le Real Madrid, vainqueur de la Ligue des Champions, ne compte que deux sélectionnés. Manifestement, le Mondial a été décisif dans le vote et le lauréat sera une des révélations de ce tournoi. James Rodriguez, le Colombien entre-temps transféré de Monaco au Real et considéré par beaucoup comme le meilleur joueur du Mondial, fait partie des favoris, sans conteste. Parallèlement, l'UEFA et ESM organisent également l'élection de la Joueuse Européenne de l'Année. Ici aussi, l'Allemagne occupe une position dominante. On dénombre cinq Allemandes dans la liste des onze meilleures - il y avait égalité de points. Quatre d'entre elles portent le maillot du VfL Wolfsbourg, qui compte aussi en ses rangs la Suédoise Nila Fischer. La saison passée, les dames du VfL Wolfsbourg ont remporté le titre et la Ligue des Champions. Les entraîneurs des huit quarts de finalistes de la Ligue des Champions ont voté, au premier tour. Un jury international composé de douze journalistes va réduire la liste à trois. La lauréate sera récompensée à Monaco. PAR JACQUES SYS