Le RC Genk a réalisé la bonne opération du week-end. Mais la manière n'y était pas. Certains joueurs s'avouent fatigués. Et les contretemps commencent à perturber l'équipe qui, jusqu'ici, avait quasiment pu naviguer sur une mer d'huile. Dernière tuile en date : la grave blessure de l'attaquant croate IvanBosnjak, qui s'est déchiré les ligaments croisés du genou droit après trois minutes à peine, voici dix jours à Mouscron. " C'est un joueur difficilement remplaçabl...

Le RC Genk a réalisé la bonne opération du week-end. Mais la manière n'y était pas. Certains joueurs s'avouent fatigués. Et les contretemps commencent à perturber l'équipe qui, jusqu'ici, avait quasiment pu naviguer sur une mer d'huile. Dernière tuile en date : la grave blessure de l'attaquant croate IvanBosnjak, qui s'est déchiré les ligaments croisés du genou droit après trois minutes à peine, voici dix jours à Mouscron. " C'est un joueur difficilement remplaçable, pour ne pas dire irremplaçable ", estime le capitaine ThomasChatelle qui, lui, revient de blessure. " Dès le début, j'étais tombé sous le charme. Il était tout le temps en mouvement, c'était un véritable enquiquineur pour les défenses adverses. Il ne se contentait pas de marquer, mais créait aussi de l'espace pour ses partenaires et était le premier défenseur, en perte de balle. J'ai rarement vu un joueur qui réunissait autant de qualités. Généralement, un bon attaquant possède une, deux ou trois qualités spécifiques, mais lui, il les possède pratiquement toutes ". Genk tentera de lui trouver un remplaçant durant le mercato. " WillyReynders s'est chargé du dossier ", précise HugoBroos. Le profil, en tout cas, a déjà été clairement défini. " Il devra avoir les mêmes qualités que Bosnjak ", affirme Broos. " C'est-à-dire, un joueur rapide, capable de garder le ballon mais aussi d'être percutant devant le but. Reste à voir si ce type de joueur est disponible sur le marché et s'il entre dans nos possibilités financières ". D'ici là, Genk devra se débrouiller avec les moyens du bord. " Le groupe est suffisamment étoffé pour pourvoir à ce genre de contretemps ", estime Chatelle. " Mais je ne pense pas qu'il faille s'obstiner à jouer de la même manière qu'avec Bosnjak ". Broos ne devra plus choisir entre KevinVandenbergh et GoranLjubojevic pour compléter le duo d'attaque aux côtés de Bosnjak qui, lui, était incontournable. " Du moins, si je continue à jouer en 4-4-2 ", corrige l'entraîneur. " Car j'ai toujours la possibilité de modifier mon système de jeu, en jouant par exemple en 4-5-1 avec FarisHaroun en soutien d'attaque. Et puis, c'est peut-être une chance inespérée à saisir pour JelleVossen. Ce produit du club n'a encore que 17 ans, et en principe, c'est trop tôt pour le lancer dans le grand bain, mais c'est parfois dans des circonstances similaires que débute une grande carrière. C'est ce que l'on appelle le destin ". DANIEL DEVOS