Les gardiens de but seront au centre du débat lors des prochains matches internationaux. Qui émergera ? Stijn Stijnen ? Logan Baillly ? Jean-François Gillet ? Advocaat ne s'est pas encore fait une religion en la matière. Les prochains jours seront décisifs mais on peut penser que Bailly tient la corde. La ligne défensive sera privée de Jelle Van Damme (absent pour ne rien rater des joies de la paternité) et de Sébastien Pocognoli. Ce dernier est-il la tête de Turc, l'enfant terrible qui paye les pots cassés d'avoir mené les...

Les gardiens de but seront au centre du débat lors des prochains matches internationaux. Qui émergera ? Stijn Stijnen ? Logan Baillly ? Jean-François Gillet ? Advocaat ne s'est pas encore fait une religion en la matière. Les prochains jours seront décisifs mais on peut penser que Bailly tient la corde. La ligne défensive sera privée de Jelle Van Damme (absent pour ne rien rater des joies de la paternité) et de Sébastien Pocognoli. Ce dernier est-il la tête de Turc, l'enfant terrible qui paye les pots cassés d'avoir mené les jeunes dans leur lutte contre les vieux sénateurs après les Jeux Olympiques ? Est-il sacrifié pour l'exemple sur l'autel de la nouvelle union sacrée ? C'est probablement le cas, même si Advocaat a évité le piège et la polémique : " Pour le moment, je ne le trouve pas assez bon à AZ Alkmaar. C'est également ce que j'ai dit à Maarten Maertens dont l'épouse attendait aussi un heureux événement. Maertens m'a compris : il a été meilleur face au Standard... " Autre élément de réflexion par rapport à cette défense new look : Advocaat considère que Jan Vertonghen est un médian alors qu'il forme le centre de la défense de l'Ajax Amsterdam avec le jeune Toby Alderweireld. Pour le coach national, ce duo n'a jamais été soumis à rudes épreuves dans le cadre du championnat des Pays-Bas ou même en Europa League. Ce n'est pas le cas de Daniel Van Buyten (Bayern Munich) et de Thomas Vermaelen (Arsenal), bien sûr. On peut estimer que Gill Swerts (AZ) et Nicolas Lombaerts (Zenit) seront également repris dans cette défense. Le secteur médian subira aussi des changements intéressants, provoqués en partie par les absences de Steven Defour (blessé) et d' Axel Wistel (suspendu). Ce vide a été comblé en partie par Mehdi Carcela qui, la semaine passée, hésitait encore entre la Belgique et le Maroc, pays de sa mère. Advocaat a été impressionné par ce talent auquel Lucien D'Onofrio tient comme à la prunelle de ses yeux. Le Fédéral des Diables tient à un trio médian qui pivotera en fonction des événements : deux pare-chocs et une pointe offensive ou un essuie-glace et deux infiltreurs, etc. Difficile de dire qui émergera dans cette optique. Marouane Fellaini (Everton), Vertonghen (Ajax) et Gaby Mudingayi (Bologne) ont les faveurs du pronostic en raison de leur métier, même si une touche plus technique serait la bienvenue. Advocaat a rangé Igor deCamargo dans la catégorie des milieux de terrain. Sa taille et ses plongées l'intéressent visiblement. Gardiens : Logan Bailly (Mönchengladbach/GER), Jean-François Gillet (Bari/ITA ), Stijn Stijnen (Club Bruges). Arrières : Toby Alderweireld (Ajax/NED), Olivier Deschacht (Anderlecht), Nicolas Lombaerts (Zenit Saint-Pétersbourg/RUS), Gill Swerts (AZ Alkmaar/NED ), Daniel Van Buyten (Bayern Munich/GER), Thomas Vermaelen (Arsenal/ENG). Milieux : Mehdi Carcela (Standard), Marouane Fellaini (Everton/ENG), Gaby Mudingayi (Bologne/ITA), Jan Vertonghen (Ajax/NED), Igor de Camargo (Standard). Attaquants : Moussa Dembélé (AZ Alkmaar/NED), Tom De Sutter (Anderlecht), Eden Hazard (Lille/FRA), Roland Lamah (Le Mans/FRA), Kevin Mirallas (Saint-Etienne/FRA), Wesley Sonck (Club Bruges), Emile Mpenza (Sion/SUI).