Il est étonnant que personne n'ait encore pensé à réaliser un film sur Willy Steveniers. Il a grandi dans un quartier populaire d'Anvers, où les filles de joie et les dockers lui ont rapidement fait découvrir le monde.Son père était boxeur, une brute épaisse qui trouvait que son gamin était une chiffe molle et n'hésitait pas à lui taper dessus. Comme il n'avait pratiquement pas de contacts avec sa mère, son frère et sa soeur, à 15 ans, il a quitté la maison.
...