On connaît quatre des cinq qualifiés africains pour la Coupe du Monde 2002. Après le Cameroun et l'Afrique du Sud, la Tunisie et le Sénégal ont en effet décroché leur billet pour le Japon et la Corée du Sud.
...

On connaît quatre des cinq qualifiés africains pour la Coupe du Monde 2002. Après le Cameroun et l'Afrique du Sud, la Tunisie et le Sénégal ont en effet décroché leur billet pour le Japon et la Corée du Sud. Les Tunisiens ont gagné 0-3 à Kinshasa face au Congo le 15 juillet, ce qui leur a assuré la première place de leur groupe. Cette qualification fut acquise sous la houlette de deux entraîneurs différents. La campagne débuta avec l'Italien Francesco Scoglio. Il fut remplacé en cours de route par l'Allemand Eckhard Krautzen. On a régulièrement reproché à la Tunisie un comportement attentiste et prudent. Si elle a rarement séduit, l'équipe s'est cependant montrée efficace et cette tactique lui a valu de prendre de nombreux points en déplacement (quatre victoires et un partage). La Tunisie, qui évolue en 3-5-2, s'appuye sur l'ossature de l'Espérance de Tunis, avec notamment le gardien El Ouaer, le libero Jaidi, le demi défensif Thabet, le meneur de jeu Chihi et l'attaquant Zitouni. Seuls trois joueurs du onze de base évoluent à l'étranger: le demi droit Beya à Besiktas, le stoppeur Badra également en Turquie à Denizlispor et le demi gauche en Arabie Saoudite. La Tunisie était déjà présente en France en 1998, tout comme d'ailleurs le Cameroun et l'Afrique du Sud.Le Sénégal constitue une petite surprise. Samedi dernier, des milliers de personnes en liesse ont envahi les rues de Dakar après l'annonce de la victoire en Namibie (0-5, avec un but sur penalty de Khalilou Fadiga). En effet, à la surprise générale, le Sénégal termine en tête du Groupe C, grâce à une meilleure différence de buts que le Maroc. L'Egypte n'ira pas au Mondial 2002, les Pharaons n'ayant pu faire mieux qu'un match nul en Algérie (1-1), malgré un but d'ouverture d' Ahmed Hossam. La qualification historique des Lions sénégalais est d'autant plus méritée qu'ils émergent du "groupe de la mort". Leur coach est Bruno Metsu et l'équipe est un mélange de joueurs évoluant dans les clubs de la capitale et ayant une expérience à l'étranger, principalement en France, comme Aliou Cissé au PSG, Elhadji Diouf à Lens, Henry Camara à Sedan et Fadiga à Auxerre. Le dernier qualifié africain sera connu le 29 juillet, à l'issue du match Nigeria-Ghana. Si le Nigeria l'emporte, il sera qualifié. Tout autre résultat donnerait une qualification historique au Libéria de George Weah.