Son nom est sur toutes les lèvres depuis cette saison : Dietmar Hopp (68 ans) a le douteux honneur d'être, après le manager du Bayern Munich Uli Hoeness, le personnage le plus détesté dans les tribunes allemandes. Sur papier, il ne remplit aucune fonction officielle mais son influence et sa puissance sont importantes. Hopp a investi depuis 1989 environ 175 millions d'euros dans le club de football du TSG 1899 Hoffenheim, est aussi actionnaire principal du club de hockey sur glace de Adler Mannheim, 6 fois champion, alors que son fils Daniel a depuis peu repris les rênes du club de handball du top Rhein-Neckar Löwen. Hopp a des accointances avec le monde politique, sportif et...

Son nom est sur toutes les lèvres depuis cette saison : Dietmar Hopp (68 ans) a le douteux honneur d'être, après le manager du Bayern Munich Uli Hoeness, le personnage le plus détesté dans les tribunes allemandes. Sur papier, il ne remplit aucune fonction officielle mais son influence et sa puissance sont importantes. Hopp a investi depuis 1989 environ 175 millions d'euros dans le club de football du TSG 1899 Hoffenheim, est aussi actionnaire principal du club de hockey sur glace de Adler Mannheim, 6 fois champion, alors que son fils Daniel a depuis peu repris les rênes du club de handball du top Rhein-Neckar Löwen. Hopp a des accointances avec le monde politique, sportif et économique outre-Rhin. Il a déjà reçu la médaille du mérite et fait entre-temps partie des plus importants bienfaiteurs en Allemagne, mais il reste une personnalité controversée. Comme bailleur de fonds de la révélation de la saison en Bundesliga, il ne peut plus se rendre en déplacement sans que les supporters locaux lui jettent des pièces de monnaie à la tête. Et on ne peut plus parler de hasard lorsque retentit des enceintes des stades la chanson du groupe Dire StraitsMoney For Nothing. Et il ne s'agit là que des protestations les plus subtiles dont Hopp fait l'objet après avoir littéralement financé l'ascension fulgurante de ce club de province au sommet de la hiérarchie allemande. Plus tôt cette saison, les fans de Dortmund avaient ainsi déployé un étendard sur lequel une cible était dessinée sur la tête du mécène avec la mention : Hasta la vista Hopp ! Le multimilliardaire n'a pas apprécié cet humour. Ayant fait sa fortune dans le monde très rationnel du logiciel informatique, Hopp était effrayé de voir la proportion prise par l'émotionnel dans le football. Il a immédiatement porté plainte à la police. L'auteur des faits était un jeune homme de Dortmund. Une rencontre s'ensuivit entre les protagonistes à Hoffenheim et Hopp se montra indulgent. Depuis début janvier, le club dispute ses rencontres au tout nouveau Rhein-Necker Arena (30.164 places) à Sinsheim. L'entièreté du coût des travaux a été financée par, devinez qui... HAMIT ALTINTOP (26 ans, Bayern) a fait comprendre qu'il ne se contentait plus de montées au jeu de courte durée. L'attaquant américain Landon Donovan (26 ans) peut préparer son retour en LC, car l'international loué aux LA Galaxy a été inscrit à l'UEFA. MESUT ÖZIL (20 ans) a débuté en équipe d'Allemagne lors du match amical contre la Norvège. Le sélectionneur Joachim Löw a repris le médian du Werder Brême à partir du moment où celui-ci a donné la préférence à son pays natal plutôt qu'à la Turquie. Le défenseur d'Hoffenheim Andreas Beck est l'autre nouveau venu. SALOU IBRAHIM (29 ans) ne joue plus pour le MSV Duisbourg. L'ancien attaquant de Zulte Waregem et du Club Bruges n'est monté que 6 fois au jeu lors du 1er tour (0 but) et a signé au Danemark, à Vejle BK, club de D1. LEVERKUSEN a contracté le gardien hongrois Gabor Kiraly (32 ans, FC Burnley) comme remplaçant de Benedikt Fernandez, blessé. L'attaquant international grec Angelos Charisteas (28 ans) est revenu du FC Nuremberg. Il doit succéder à Theofanis Gekas qui a été prêté à Portsmouth. COUPE : le tirage des quarts de finale a eu lieu : Wolfsburg-Brême, Mainz 05 (D2)-Schalke 04, Leverkusen-Bayern Munich et Hambourg-SV Wehen (D2) FABIAN ERNST (29 ans), un médian de Schalke, a signé un contrat jusqu'en 2011 à Besiktas. Albert Streit (28 ans), un autre médian, est loué à Hambourg. STUTTGART a banni de son noyau l'attaquant serbe Daniel Ljuboja, souvent bagarreur et au caractère très impulsif, après qu'il ait commis deux fautes graves très rapprochées. FRéDERIC VANHEULE