Le PSV n'a pas été contraint à de gros achats cet été puisque les piliers de l'exercice précédent lui sont restés fidèles, hormis l'entraîneur, Guus Hiddink, devenu sélectionneur de la Russie, et qui laisse un lourd héritage à son successeur, Ronald Koeman.
...

Le PSV n'a pas été contraint à de gros achats cet été puisque les piliers de l'exercice précédent lui sont restés fidèles, hormis l'entraîneur, Guus Hiddink, devenu sélectionneur de la Russie, et qui laisse un lourd héritage à son successeur, Ronald Koeman. Le président Rob Westerhof a ri quand on lui a demandé, lors de la présentation de l'équipe, comment il était parvenu à conserver ses éléments-clefs. Jefferson Farfán, Alex et le gardien Gomes ont résisté aux sirènes étrangères, Phillip Cocu (35 ans) a décidé d'ajouter une saison à une carrière déjà bien remplie. Contrairement à l'Ajax, à l'AZ et à Feyenoord, le champion travaille dans la continuité. Il a certes un nouveau staff technique, avec Koeman mais aussi Tonny Bruins Slot et Jan Wouters, mais il n'y a pas de bouleversement. " Nous avons réussi à convaincre des joueurs et leur entourage, comme leurs managers, que nous quitter n'aurait de sens que s'ils pouvaient rejoindre un club de tout grand format ", a expliqué Westerhof. Il ne veut pas imiter l'exemple de l'Ajax, qui musarde à l'heure de reconduire les contrats de ses joueurs, et qui les voit finalement partir pour rien. " Notre gestion vise à prolonger les contrats à temps, selon les normes néerlandaises ", poursuit-il. Il est vrai que le PSV paie plutôt bien ses joueurs. " Ce n'est pas comparable aux grands clubs européens ", nuance Westerhof. " Malgré tout, cela incite les joueurs à s'attarder un peu à Eindhoven. Et puis, chaque saison, le PSV se produit en Ligue des Champions ". Westerhof estime aussi que l'ambiance, excellente, influence le choix des meilleurs. " Ainsi, Alex est un homme de famille. Les étrangers en retrouvent une deuxième chez nous. Notre complexe, De Herdgang, combine aussi sport de haut niveau et convivialité ". Bien que Cocu soit à l'automne de sa carrière, le PSV semble devenu plus fort encore. La défense a été étoffée par trois transferts : l'international mexicain Carlos Salcido doit faire oublier le Coréen Young-Pyo Lee, Jelle De Bock (Club Bruges) et Manuel da Costa (Nancy) ont quant à eux été enrôlés pour l'axe défensif. Koeman est enchanté d'avoir pu conserver la majeure partie de ses joueurs. " Le noyau est équilibré et chevronné. Succéder à Guus constitue un honneur. Nous allons poursuivre son travail, même si je vais évidemment faire passer mes propres idées, afin que nous ne devenions pas trop prévisibles ". Le PSV a un budget de 55 millions d'euros. C'est une base saine, avec un tour assuré en Ligue des Champions, 28.000 abonnements et une prolongation de contrat du sponsor, Philips, jusqu'en 2010. Le dernier exercice comptable a été bouclé avec un léger bénéfice, pour la première fois depuis belle lurette. On ne connaîtra les chiffres exacts qu'en septembre. Le bénéfice est imputable aux transferts de l'année dernière (Lee, Wilfred Bouma et Ji-Sung Park), à la Ligue des Champions et à la meilleure exploitation du merchandising. SUPERCOUPE. La onzième édition de la Coupe Johan Cruijff, opposant le PSV, champion, et l'Ajax, tenant de la Coupe, a été gagnée par l'Ajax. RUUD VAN NISTELROOY (Real Madrid) et Mark van Bommel (Barcelone) ne conviennent plus aux projets du sélectionneur Marco van Basten. Il a dédaigné le duo pour le match amical contre l'Irlande. Maarten Stekelen-burg (Ajax) est remplacé dans le but par Henk Timmer (Feyenoord), Klaas-Jan Huntelaar (Ajax) va effectuer ses débuts. GILL SWERTS (23 ans, Vitesse) a été opéré du ménisque interne du genou gauche. Le Diable Rouge est sur la touche pour quelques semaines. Aad de Mos ne compte plus sur Richard Knopper (28 ans, ex-Ajax). THOMAS VERMAELEN a repoussé une offre de Tottenham et reste à l'Ajax. FEYENOORD ne retrouvera Romeo Castelen qu'en octobre. Il souffre d'une sérieuse blessure à la cheville. Du coup, Benjamin De Ceulaer (ex-St-Trond) reçoit sa chance à droite. LE NAC a un nouvel arrière gauche. Ce n'est pas Didier Dheedene mais Patrick Mtiliga (25 ans, Feyenoord). MARK VOLDERS (ex-Beveren), libre suite à la rétrogradation du RBC, a passé un test au Sparta. HERACLES a embauché le défenseur central australien Eddy Bosnar (26 ans) pour 250.000 euros. Il évoluait en Croatie, au NK Rijeka. Il doit compenser le départ à la retraite de Nico-Jan Hoogma. Il a également loué le défenseur Emmanuel Boakye (21 ans), un Ajacide de 21 ans. F. VANHEULE