La Commedia dell'Arte (ou d' Allattarte), semble enfin terminée : en ce jour où je vous cause, tous nos journaux titrent sur la signature à Anderlecht de Silvio Proto... quoiqu'à l'intérieur des gazettes, Herman Van Holsbeek précise que pas mal de points restent à régler avec La Louvière !
...

La Commedia dell'Arte (ou d' Allattarte), semble enfin terminée : en ce jour où je vous cause, tous nos journaux titrent sur la signature à Anderlecht de Silvio Proto... quoiqu'à l'intérieur des gazettes, Herman Van Holsbeek précise que pas mal de points restent à régler avec La Louvière ! Attention, quand j'écris Commedia d'Allatarte, c'est parce qu'il est gai de feinter les mots et difficile d'y résister, mais vous remarquerez que je n'ai pas été jusqu'à en faire mon titre : car tout bien pesé, je me dis que ce cirque fut tout autant mauve, et qu'il serait trop facile de mettre tous ces atermoiements crétins sur le dos, intéressé mais néophyte, d'un énième manager surgi des profondeurs de notre business... Anderlecht, qui possédait déjà trois gardiens respectivement âgés de 33, 30 et 26 ans, vient d'y ajouter un quatrième de 23 ans, programmé pour reléguer ses trois aînés aux oubliettes ! J'espère pour Proto, qui a l'air d'un gentil garçon, qu'il les reléguera,... mais je ne jurerais pas qu'il va y arriver les doigts dans le nez, surtout en jouant keeper. Car telle est la loi du genre : à la seconde gaffe portant à conséquence, si celle-ci suit la première d'assez près, tous ceux qui ont prêché la venue de Proto en arguant que le Sporting solutionnerait ainsi son problème de dernier rempart,... tous ceux-là se demanderont s'il n'y a pas eu confusion entre gardien prometteur et gardien confirmé ! A vouloir délier les cordons de la bourse mauve, fallait-il si tôt les délier pour Silvio avec pareille prodigalité ? J'avoue ne pas croire aux miracles, ne guère aimer le poker et être de la vieille école : un gardien doit avoir de la bouteille et t'as pas souvent de la bouteille à 23 ans. Iker Casillas, titulaire au Real Madrid à 18 ans, et Gianluigi Buffon passé à la Juventus à 23 ans avec plus de 150 matches à Parme où il était titulaire à 18 ans et surtout gardien de l'Italie à 21, sont les exceptions qui confirment la règle ! Prions donc Saint Guidon pour qu'il fasse de Proto la troisième exception. Mais moi, partisan candide de la logique sportive toute bête, j'aurais bêtement démarré le championnat avec Jan Van Steenberghe dans les bois, parce qu'il le méritait sur sa fin convenable de saison 2004-2005 ; j'aurais continué par ailleurs à croire mordicus que Daniel Zitka avait tout ce qu'il fallait. Et comme deux, c'est assez, j'aurais refilé Tristan Peersman à un rival humble : pour voir s'il jouerait enfin une saison complète en D1, s'il s'y montrerait capable de fermer à la fois sa bouche et ses angles. Dites 32 ! Proto qui s'amène est pour l'instant le 32e joueur du noyau pro mauve ! Preuve que, par rapport aux vrais géants, nos clubs ne sont pas moins fous parce qu'ils sont moins friqués : ils ont eux aussi leurs noyaux pléthoriques, ils gaspillent pareillement... avec moins de pognon ! Partout en foot, la politique de transferts est la même en deux temps. D'abord j'achète ce que j'estime qu'il me manque : ça ne veut pas dire que j'estime juste ! Ensuite et seulement, j'essaie de refiler ailleurs ce qui m'est désormais superflu (ici Fabrice Ehret, Walter Baseggio, Clayton Zane, Peersman, Christophe Grégoire...) sans y perdre ma culotte : ça ne veut pas dire que je ne la perdrai pas et que j'arriverai à tous les refiler ! Ce truc, c'est l'inverse exact de ce qui se passait chez moi, à table, quand j'étais gosse : si je voulais la tartine de choco, fallait impérativement que j'achève d'abord celle de fromage que j'avais commencée ! Ici, tu te rues sur le choco nouveau comme un Olivier Suray famélique, et tu t'en fous royalement si le fromage pourrit. Gaspi, donc, au Sporting comme ailleurs. Gaspi dans l'espoir d'un effectif enfin compétitif : ce que celui des Mauves devrait être,... quoique le duo axial défensif ( Vincent Kompany- Hannu Tihinen) soit curieusement sans les mêmes solutions de rechange qu'aux autres postes ! Mais beaucoup de questions restent sur la gestion des clubs. Grégoire est donc à ce point plus mauvais que Bart Goor ? A quoi rêvent des gamins comme Jonathan Legear qui ont une chance sur mille de jouer trois matches complets en un an ? Et surtout, comment expliquer pareil revirement d'attitude vis-à-vis de Baseggio ? Je n'ai jamais été fana du Clabecquois, mais je peux comprendre qu'il soit déboussolé : s'il glande trop dans le rond central, fallait lui dire dès l'an 2000 au lieu de lui engraisser le contrat ! Mais lui faire croire aujourd'hui qu'il est indésirable parce que moins bon qu'hier, c'est un nouveau mensonge... par Bernard JeunejeanDITES 32 ! Proto qui s'amène est pour l'instant le 32e joueur du noyau pro mauve !