Le championnat de D2 s'est achevé fort tard en Espagne et s'est clôturé sur des promotions surprises. La montée de Levante, petit club de la région de Valence qui avait déjà évolué en D1 de 1963 à 1965, était connue depuis trois semaines. Les deux autres montants seront Getafe et Numancia.
...

Le championnat de D2 s'est achevé fort tard en Espagne et s'est clôturé sur des promotions surprises. La montée de Levante, petit club de la région de Valence qui avait déjà évolué en D1 de 1963 à 1965, était connue depuis trois semaines. Les deux autres montants seront Getafe et Numancia. Getafe est un petit club de la région madrilène, fondé en 1983, qui n'a encore jamais évolué parmi l'élite. Son président, AngelTorres, est un industriel qui a pris le pouvoir après l'Assemblée Extraordinaire de 2002. Il se montre relativement ambitieux et s'est mis en tête de faire revenir en Espagne l'ancien joueur du Real Madrid, FernandoRedondo. " Ce serait un beau cadeau aux supporters, après la venue de l'attaquant roumain GheorgheCraioveanu la saison dernière ", a-t-il déclaré. Numancia, petit club situé dans la ville de Soria et qui évolue dans le stade des Pajaritos (les petits oiseaux), a déjà goûté brièvement à la D1. Tablant sur le plus petit budget de l'élite, il avait obtenu une 17e place en 1999-2000 et une 20e place en 2000-2001. Il semble que la politique du club sera la même la saison prochaine : il faudra se débrouiller avec les moyens du bord, fort limités. Curieusement, les trois promus débuteront la saison avec un nouvel entraîneur. A Levante, le choix s'est porté sur l'Allemand BerndSchuster. On lui a déjà fait savoir qu'il ne déciderait pas lui-même des transferts. A Getafe, le président avait fait de Michel son candidat n°1. Mais l'ancienne star du Real Madrid, qui se trouve actuellement au Portugal pour commenter l'EURO 2004 à la télévision, a décliné l'offre. Aux dernières nouvelles, Getafe devrait se rabattre sur BenitoFloro. Le président, qui espère une collaboration avec le Real et l'Atletico pour le prêt de jeunes joueurs excédentaires, sait qu'il devra faire une croix sur certains éléments qu'il avait loués : Pachon, le héros de la montée, retournera à Valladolid ; le défenseur IvanAmaya est réclamé en retour par l'Atletico Madrid ; et GariUranga retournera à la Real Sociedad. Il espère pouvoir récupérer le gardien SergioSanchez, sur qui l'Atletico Madrid ne compte pas. A Numancia, la politique d'austérité annoncée fait hésiter les candidats au petit banc. JuandeRamos a décliné la proposition, faisant savoir qu'il se mettait à la recherche d'un club plus ambitieux. Le principal candidat est désormais le Basque JulenLopetegui. MAURICIO POCHETTINO (32 ans) revient à l'Espanyol Barcelone. Le défenseur argentin, qui y avait évolué de 1994 à 2000 avant de partir au PSG et à Bordeaux, y a signé un contrat de trois ans. STEFANOFIORE (29 ans) rejoindra Valence pour un montant estimé à 7 millions d'euros. La Lazio Rome doit toujours 14 millions d'euros au club ché pour le transfert de GaizkaMendieta, et la cession de son joueur lui permettra d'éliminer une partie de sa dette. CARLOSGURPEGUI, le milieu de terrain de Bilbao, a prolongé son contrat jusqu'en 2008. BARCELONE cherche une alternative à MichaëlBallack. Outre LudovicGiuly, le meneur de jeu de l'AS Monaco qui pourrait signer cette semaine, l'attaquant suédois HenrikLarsson, libre d'engagement, intéresse fortement le président JoanLaporta. MOMO, un jeune joueur de Las Palmas, a signé pour cinq ans au Deportivo. IGNACIOUGARTEXTE, le président de Bilbao, a présenté sa démission. Des élections seront organisées le 9 septembre. MALAGA aurait une dette cumulée de 22 millions d'euros. GARIURANGA et MIKELLABAKA, qui avaient été prêtés respectivement à Getafe et à Ciudad de Murcia cette saison, resteront à la Real Sociedad où ils ont resigné pour deux ans. LEREALMADRID touchera 18 millions d'euros pour deux matches amicaux au Japon, du 27 juillet au 1er août. (D. Devos)