Birmingham est en liesse. Les Wolverhampton Wanderers étaient déjà assurés du titre, leurs voisins de Birmingham les accompagnent en Division 1. Dimanche, lors de la dernière journée, City s'est imposé 1-2 à Reading, rétrogradé il y a un an. Si celui-ci s'était imposé, il aurait été promu directement. La tension était donc palpable. Reading va participer aux playoffs avec Sheffield United, Burnley et Preston United dans l'espoir d'obtenir le troisième billet montant. La lutte pour les playoffs était tout aussi serrée : après 46 journées, Preston et Cardiff City étaient à égalité de points et de différence des buts (+12). Dans ce cas, c'est le nombre de buts inscrits qui compte. Preston en a marqué un de plus...
...

Birmingham est en liesse. Les Wolverhampton Wanderers étaient déjà assurés du titre, leurs voisins de Birmingham les accompagnent en Division 1. Dimanche, lors de la dernière journée, City s'est imposé 1-2 à Reading, rétrogradé il y a un an. Si celui-ci s'était imposé, il aurait été promu directement. La tension était donc palpable. Reading va participer aux playoffs avec Sheffield United, Burnley et Preston United dans l'espoir d'obtenir le troisième billet montant. La lutte pour les playoffs était tout aussi serrée : après 46 journées, Preston et Cardiff City étaient à égalité de points et de différence des buts (+12). Dans ce cas, c'est le nombre de buts inscrits qui compte. Preston en a marqué un de plus... La presse avait baptisé le match entre Birmingham City et Reading, qui n'avait plus gagné à domicile depuis fin janvier, le match à 40 millions de livres (environ 45 millions d'euros). C'était un peu excessif, selon David Gold, le président et copropriétaire de Birmingham City. La promotion s'accompagne d'une grosse enveloppe, grosso modo la moitié du montant cité, mais coûte aussi très cher : le club doit se renforcer et verser des salaires plus importants. Un véritable gouffre sépare les deux premières divisions. Pour parvenir à tenir son rôle parmi l'élite, il faut consentir de lourdes dépenses. Cela a posé problème à City ces dernières années. Steve Bruce a repris les rênes du club en 2001 après que Trevor Francis, sous la direction duquel Bruce évoluait en défense, avait échoué à trois reprises dans les playoffs. Francis avait certes formé une équipe solide (et chère), qui avait même forcé les prolongations contre Liverpool en finale de la Coupe de la Ligue. Bruce a fait monter l'équipe illico. Nico Vaesen en défendait encore le but. Il a mué City en bon membre du ventre mou jusqu'à ce que l'équipe, exagérément ambitieuse, soit victime de la poisse et rétrogradée au terme de sa troisième saison. Bruce est resté en poste à la surprise générale et a encore promu directement l'équipe. En 2007, la lutte entre les candidats propriétaires du club a nui à l'aspect sportif. Carson Yeung avait fait son entrée et l'homme d'affaires de Hongkong exigeait les pleins pouvoirs. Bruce a rejoint Wigan, il a été remplacé par Alex McLeish et Birmingham a été rétrogradé. Un an plus tard, revoilà donc City, toujours entraîné par McLeish. L'équipe, qui aligne une volée de joueurs connus comme Darren Bent, Maik Taylor, Scott Sinclair, Lee Bowyer, Lee Carsley, Kevin Phillips (14 buts) et James McFadden, n'a jamais quitté le top trois. Une promotion logique, donc. SIR ALEX FERGUSON se plaint de la taille des vestiaires dans certains stades. Il considère les déplacements à Everton et à Fulham comme des catastrophes, son bureau à Old Trafford serait plus vaste que les vestiaires dévolus aux visiteurs à Craven Cottage... Le coach de Manchester veut qu'on impose des normes minimales dans un cahier des charges. ASHLEY YOUNG a été élu Jeune Pro de l'année. Il devance notamment son coéquipier Gabriel Agbonlahor. Ryan Giggs, Joueur Pro de l'année, a enfilé mercredi contre Arsenal le maillot de Man. United pour la 800e fois. PHIL JAGIELKA (26 ans, Everton), devenu international cette saison, a été opéré la semaine dernière. Le défenseur est touché aux ligaments croisés du genou gauche. MANCHESTER CITY négocie avec Barcelone le transfert de Samuel Eto'o. Agé de 28 ans, le Camerounais est en fin de contrat. Le Barça souhaitait son départ l'été dernier mais l'attaquant a été excellent cette saison. JERMAINE DEFOE (Tottenham) a perdu son frère Jade, victime d'une rixe à Leytonstone. Depuis son retour de Portsmouth en janvier, l'avant n'a guère joué, suite à une fracture du pied. KERIMOGLU TUGAY (38 ans) quitte Blackburn dont le médian porte le maillot depuis 2001. ALAN SHEARER, le nouveau manager de Newcastle qui a relégué Michael Owen sur le banc, n'a pas réussi à gagner un seul de ses cinq premiers matches. Il doit encore affronter Middlesbrough puis Fulham à domicile et Villa en déplacement. DANIEL AGGER (24 ans, défenseur) rempile à Liverpool jusqu'en 2014. PETER T'KINT