Le football n'est généralement pas un commerce rentable mais actuellement, mieux vaut acquérir des parts de la société d'investissement du FC Groningue que des actions. La créativité du club de Ron Jans engendre des bénéfices.
...

Le football n'est généralement pas un commerce rentable mais actuellement, mieux vaut acquérir des parts de la société d'investissement du FC Groningue que des actions. La créativité du club de Ron Jans engendre des bénéfices. Trois footballeurs ont rapporté des mannes au FC Groningue. Arrivé gratuitement, l'avant norvégien Erik Nevland a été transféré à Fulham pour trois millions d'euros. Il y est sur une voie de garage. Transféré pour un million et demi du Nacional Montevideo, en Uruguay, Luis Suárez a rejoint l'Ajax pour huit millions. Enfin, l'arrière droit Bruno Silva a signé à Amsterdam pour 3,75 millions alors qu'il n'en avait coûté que deux. Le club peut rêver d'un autre joli coup financier s'il vend Marcus Berg. L'attaquant suédois est arrivé la saison passée d'IFK Göteborg pour 3,2 millions d'euros. " Nous n'avons pas de secret ", explique le manager sportif, Henk Veldmate, au NRC Handelsblad. " Il y a cinq ans, nous avons entamé une man£uvre de rattrapage sur le marché, en mettant en place une cellule de scouting et en établissant des réseaux. C'est un processus continu. Nous sommes bons mais nous devons faire mieux encore. " Le FC Groningue a désormais un scout dans tous les pays scandinaves, afin d'y suivre les talents. " C'est un marché fiable et accessible ", reconnaît Veldmate. " Ces joueurs sont bons et s'adaptent facilement. Ils ont une excellente mentalité. Ils ne rechignent pas au travail, n'ont pas une grande gueule. Ils veulent avant tout montrer ce dont ils sont capables. Les Scandinaves se sentent immédiatement bien chez nous. Nous leur laissons le temps de s'épanouir, de passer du subtop au top. C'est ce qui a attiré Berg et Andreas Granqvist. " Pour l'Amérique du Sud, le club fait appel au bureau Soccer Scouting Consult. " Il possède une base de données ", poursuit Veldmate. " Nous suivons ces joueurs un moment et décidons s'ils nous conviennent. Ensuite, il s'agit d'être au bon moment à la bonne place. "DEMY DE ZEEUW (25 ans), le médian international de l'AZ, a de fortes chances, d'après la presse, de rejoindre Valence pendant la trêve hivernale. UTRECHT a pris une mesure étonnante. Willem van Hanegem reste entraîneur principal mais le reste du staff technique, soit les adjoints John van Loen, DavidNascimento, le coach des gardiens Maarten Arts et le préparateur physique RoibDruppers, a dû partir. Ton du Chatinier est le nouveau bras droit de Van Hanegem. HANS SOMERS (30 ans) est mécontent : l'ancien médian du Lierse n'est entré en action qu'une seule fois cette saison et insiste pour partir pendant le mercato. UNE ÉQUIPE NATIONALE B voit le jour le 19 novembre. Ce n'était plus arrivé depuis vingt ans. Dirigée par Johan Neeskens, qui a signé pour six mois, cette formation rassemblera les footballeurs trop âgés pour jouer en Espoirs mais pas assez chevronnés pour l'équipe A. Dennis Bergkamp (assistant), Patrick Lodewijks (entraîneur des gardiens) et Arthur Numan (team manager) complètent le staff. Foppe de Haan supervise le tout. CECILIO LOPES (29 ans), un avant loué par Heerenveen, a été écarté du noyau A du FC Volendam pour comportement peu professionnel. TOBY ALDERWEIRELD (19 ans, ex-Germinal Beerschot) a été repris dans le noyau de l'Ajax pour le match de Coupe UEFA à Aston Villa. IBRAHIM AFELLAY (22 ans) a prolongé son contrat au PSV l'année dernière mais il est ouvert à un transfert. Le médian supporte mal le départ de son ami Ismail Aissati à l'Ajax, et il s'interroge sur son avenir. La direction a signifié qu'un départ en cours de saison était exclu. FRÉDÉRIC VANHEULE