48 pages pour 472 vignettes : aux dires de Thierry de Latre du Bosqueau, patron de Panini Belgique, la 47e édition de l'album de notre championnat est un peu moins fournie que d'habitude. Mais elle comprend des nouveautés surfant sur l'air du temps. " Nous avons ajouté une double page dédiée aux Diables Rouges avec des joueurs ( Thibaut Courtois, Romelu Lukaku, ...) passés par notre championnat ", e...

48 pages pour 472 vignettes : aux dires de Thierry de Latre du Bosqueau, patron de Panini Belgique, la 47e édition de l'album de notre championnat est un peu moins fournie que d'habitude. Mais elle comprend des nouveautés surfant sur l'air du temps. " Nous avons ajouté une double page dédiée aux Diables Rouges avec des joueurs ( Thibaut Courtois, Romelu Lukaku, ...) passés par notre championnat ", explique le responsable. " C'est un clin d'oeil à la Pro League après la Coupe du Monde. " Idem pour plusieurs grands moments du football belge (victoires d'Anderlecht et Malines en Coupes d'Europe, titres du Lierse, de Gand ou encore de Genk, ...) et la prochaine cérémonie...du Soulier d'Or, pour laquelle les prix n'ont pas encore été décernés. Mais l'innovation la plus notable est la possibilité de scanner des vignettes ( AdrienTrebel, JelleVan Damme, ...) avec une application (FrameALIVE). On découvre alors sur son smartphone une vidéo du joueur en action. À terme, Panini ne compte pas pour autant investir totalement dans le numérique. " On perdrait les plaisirs liés à découverte de la pochette et à ceux de l'échange. Comme toute entreprise, nous sommes confrontés au numérique et nous ne voulons pas paraître vieillissants. Nous cherchons donc des solutions intermédiaires. " La réalisation de cet album aura pris quatre mois. " Le travail se répartit en plusieurs parties : la création, l'insertion des photos et des textes, la production et la distribution. C'est pourquoi il n'est pas possible de le sortir le 15 août ! " S'il fait figure de produit phare pour les amateurs de foot, cet album n'est pas celui qui rapporte le plus à la firme. " Les ventes sont bonnes mais pas comparables à celles des moutures consacrées aux tournois de foot (EURO, Mondial) ou à des licences comme le Roi Lion, Némo ou les Simpsons. Et ce, même si l'album de la dernière Coupe du Monde a eu un peu moins de succès (manque d'attrait de la Russie, le paquet de vignettes vendu à 90 cents au lieu de 70,...). "