RONALDO À VIE. CristianoRonaldo a émis le désir de rester " blanc " à vie et le Real Madrid est disposé à fournir l'effort nécessaire pour accéder au souhait de sa star. Il reste trois ans de contrat au Portugais et l'intention de la direction est de le prolonger de trois années supplémentaires, jusqu'en juin 2018. Ronaldo aura alors 33 ans. Le joueur, qui gagne actuellement neuf millions nets par an, se verra proposer un salaire annuel oscillant entre 13 et 15 millions nets. Il passerait alors dans le top 3 des footballeurs les mieux payés au monde, alors qu'aujourd'hui il est devancé par SamuelEto'o, LionelMessi, CarlosTévez et WayneRooney. Même au Real, il doit partager l'honneur du footballeur le mieux payé avec Kaká. Les premiers contacts avec le joueur avaient été établis en janvier. Pas dans le but de prolonger son contrat, mais plutôt d'écouter ses doléances suite au traitement qu'il recevait du stade Santiago Bernabeu. Il n'avait guère apprécié les sifflets qui lui avaient été destinés lors du Clásico du 10 décembre. Le club avait voulu démontrer au joueur qu'il était à fond derrière lui durant ces moments difficiles. La réunion fut tellement positive qu'elle a débouché sur les perspectives évoquées aujourd'hui.

PERTE D'IDENTITÉ. CarlesRexach, ancien entraîneur du FC Barcelone, s'est exprimé sur les ondes de RadioMarca à propos de son nouveau livre, dans lequel il parle notamment de la rivalité avec le Real Madrid. " Ce Real a perdu son identité, et pas seulement à cause de Mourinho. Le club vit ce que Barcelone avait vécu avant lui, avec l'arrivée d'entraîneurs différents qui imposent chacun un autre style de jeu. "

ABIDAL A ÉTÉ OPÉRÉ. Le défenseur a subi sa transplantation du foie mardi passé. L'intervention a commencé vers midi, avec l'extraction d'une partie du foie de son cousin Gérard qui a été greffée sur EricAbidal, et s'est terminée vers minuit. Le soir, lors du match contre Getafe, le Camp Nou s'est levé et a applaudi à la 22e minute, le numéro du Français.

MISE AU POINT. Il y a dix jours, c'est à la radio, dans le bus du retour que les footballeurs du Sporting Gijón avaient pris connaissance des déclarations que leur entraîneur JavierClemente avait tenu à leur égard en conférence de presse. Ils auraient préféré entendre ces critiques en face et se sont réunis avant l'entraînement du lendemain afin de décider d'une position commune. Ils ont ensuite rencontré leur entraîneur et la discussion s'est prolongée durant une heure et demie, avant de monter sur le terrain. Cela semble avoir porté ses fruits, car le Sporting a gagné contre Levante mercredi et a tenu la dragée haute au Real Madrid samedi.

RETOURÉMOTIONNEL. De retour au Madrigal sous le maillot de Malaga, jeudi passé, SantiCazorla a ouvert la marque, mais s'est bien gardé de célébrer son but. " J'ai vécu trop de bons moments avec Villarreal ". Au final, le sous-marin jaune l'a emporté 2-1.

PUNIRLESFAUTIFS. Il y a dix jours, un match de D2 entre Carthagène et le Celta Vigo a dû être arrêté parce qu'un juge de ligne avait reçu un objet sur la tête. La fédération espagnole envisage, à l'avenir, d'infliger un score de forfait au club coupable comme le fait déjà l'UEFA. Actuellement, on se contente de jouer les minutes restantes. Mais pour changer le règlement, il faut l'accord des clubs, ce qui n'est pas gagné d'avance car ceux-ci sont conscients du préjudice qu'un acte irraisonné d'un de leurs supporters pourrait leur causer.

TOP

Le meilleur buteur de la Liga établira un nouveau record : tant Cristiano Ronaldo (un but contre Gijón) que Lionel Messi (un doublé à Levante) en sont à 41 buts, déjà un de plus que le Portugais la saison dernière.

FLOP

Unai Emery avait choisi de laisser souffler certains titulaires dans l'optique de l'Europa League. Mal lui en a pris : dominé tactiquement et physiquement, Valence s'est pris un 4-0 à l'Espanyol.

107

Avec ses trois réalisations contre le Sporting Gijón, le Real Madrid a atteint le total de 107 buts et égale le record qui datait de 22 ans, à l'époque de la QuintadelBuitre, l'équipe d'Emilio Butragueño sous les ordres de John Toshack.

DANIEL DEVOS

" Je répète qu'il est quasi impossible que nous remportions le titre. "

Pep Guardiola

RONALDO À VIE. CristianoRonaldo a émis le désir de rester " blanc " à vie et le Real Madrid est disposé à fournir l'effort nécessaire pour accéder au souhait de sa star. Il reste trois ans de contrat au Portugais et l'intention de la direction est de le prolonger de trois années supplémentaires, jusqu'en juin 2018. Ronaldo aura alors 33 ans. Le joueur, qui gagne actuellement neuf millions nets par an, se verra proposer un salaire annuel oscillant entre 13 et 15 millions nets. Il passerait alors dans le top 3 des footballeurs les mieux payés au monde, alors qu'aujourd'hui il est devancé par SamuelEto'o, LionelMessi, CarlosTévez et WayneRooney. Même au Real, il doit partager l'honneur du footballeur le mieux payé avec Kaká. Les premiers contacts avec le joueur avaient été établis en janvier. Pas dans le but de prolonger son contrat, mais plutôt d'écouter ses doléances suite au traitement qu'il recevait du stade Santiago Bernabeu. Il n'avait guère apprécié les sifflets qui lui avaient été destinés lors du Clásico du 10 décembre. Le club avait voulu démontrer au joueur qu'il était à fond derrière lui durant ces moments difficiles. La réunion fut tellement positive qu'elle a débouché sur les perspectives évoquées aujourd'hui. PERTE D'IDENTITÉ. CarlesRexach, ancien entraîneur du FC Barcelone, s'est exprimé sur les ondes de RadioMarca à propos de son nouveau livre, dans lequel il parle notamment de la rivalité avec le Real Madrid. " Ce Real a perdu son identité, et pas seulement à cause de Mourinho. Le club vit ce que Barcelone avait vécu avant lui, avec l'arrivée d'entraîneurs différents qui imposent chacun un autre style de jeu. " ABIDAL A ÉTÉ OPÉRÉ. Le défenseur a subi sa transplantation du foie mardi passé. L'intervention a commencé vers midi, avec l'extraction d'une partie du foie de son cousin Gérard qui a été greffée sur EricAbidal, et s'est terminée vers minuit. Le soir, lors du match contre Getafe, le Camp Nou s'est levé et a applaudi à la 22e minute, le numéro du Français. MISE AU POINT. Il y a dix jours, c'est à la radio, dans le bus du retour que les footballeurs du Sporting Gijón avaient pris connaissance des déclarations que leur entraîneur JavierClemente avait tenu à leur égard en conférence de presse. Ils auraient préféré entendre ces critiques en face et se sont réunis avant l'entraînement du lendemain afin de décider d'une position commune. Ils ont ensuite rencontré leur entraîneur et la discussion s'est prolongée durant une heure et demie, avant de monter sur le terrain. Cela semble avoir porté ses fruits, car le Sporting a gagné contre Levante mercredi et a tenu la dragée haute au Real Madrid samedi. RETOURÉMOTIONNEL. De retour au Madrigal sous le maillot de Malaga, jeudi passé, SantiCazorla a ouvert la marque, mais s'est bien gardé de célébrer son but. " J'ai vécu trop de bons moments avec Villarreal ". Au final, le sous-marin jaune l'a emporté 2-1. PUNIRLESFAUTIFS. Il y a dix jours, un match de D2 entre Carthagène et le Celta Vigo a dû être arrêté parce qu'un juge de ligne avait reçu un objet sur la tête. La fédération espagnole envisage, à l'avenir, d'infliger un score de forfait au club coupable comme le fait déjà l'UEFA. Actuellement, on se contente de jouer les minutes restantes. Mais pour changer le règlement, il faut l'accord des clubs, ce qui n'est pas gagné d'avance car ceux-ci sont conscients du préjudice qu'un acte irraisonné d'un de leurs supporters pourrait leur causer. Le meilleur buteur de la Liga établira un nouveau record : tant Cristiano Ronaldo (un but contre Gijón) que Lionel Messi (un doublé à Levante) en sont à 41 buts, déjà un de plus que le Portugais la saison dernière. Unai Emery avait choisi de laisser souffler certains titulaires dans l'optique de l'Europa League. Mal lui en a pris : dominé tactiquement et physiquement, Valence s'est pris un 4-0 à l'Espanyol. Avec ses trois réalisations contre le Sporting Gijón, le Real Madrid a atteint le total de 107 buts et égale le record qui datait de 22 ans, à l'époque de la QuintadelBuitre, l'équipe d'Emilio Butragueño sous les ordres de John Toshack. DANIEL DEVOS" Je répète qu'il est quasi impossible que nous remportions le titre. "Pep Guardiola